vendredi, décembre 2, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceUne représentante du Comité des Hautes négociations de l'opposition syrienne expime son...

Une représentante du Comité des Hautes négociations de l’opposition syrienne expime son soutien au rassemblement Iran libre du 9 juillet

CNRI – Mme Suheir Attassi, membre du Comité des hautes négociations de l’opposition syrienne, a envoyé un message de solidarité à la Résistance iranienne, qui accueille un grand rassemblement à Paris le 9 juillet. Mme Attassi a condamné la dictature théocratique en Iran pour ses violations des droits de l’Homme, l’exportation du terrorisme et sa complicité avec Bachar al-Assad, qui a tué de nombreux Syriens innocents.

Le message de Mme Attassi a été diffusé cette semaine par la chaîne satellitaire de l’opposition iranienne Simaye-Azadi. Elle a déclaré :

« Le message de l’opposition syrienne est le suivant : peu importe ce que les régimes iraniens et syriens font, au final, les iraniens et les syriens prônant la liberté devraient renforcer leur solidarité mutuelle. Ces régimes ne peuvent pas perturber et saboter la solidarité entre les peuples. Ainsi le peuple syrien et le peuple iranien, qui sont bien représentés aujourd’hui dans la Résistance iranienne, ont pratiquement démontré qu’ils étaient unis pour affronter les régimes qui tuent des innocents et contribuent au terrorisme. Le dictature théocratique et le régime d’Assad sont les financeurs étatiques du terrorisme.

« Quand le régime des mollahs envoie des forces spéciales et des Pasdaran iraniens combattre en Syrie, ils veulent détourner l’attention du public de tout mouvement en Iran cherchant à éradiquer leur régime répressif. Mais ne pensez pas qu’ils puissent réussir dans ce domaine. Nous avons pris aujourd’hui des mesures continues et soutenues pour freiner le succès de leurs efforts.

« Nous espérons et prions instamment tous les Iraniens qui soutiennent la liberté et la démocratie à participer à ce grand rassemblement. Nous voulons être leur voix, en solidarité avec le peuple syrien, qui fait face à l’oppression et est en état de siège. Le siège est un crime de guerre ; une stratégie du régime des mollahs. Le fait d’assiéger des civils innocents est une arme mortelle et une stratégie que le régime Assad a apprise du régime des mollahs » a t-elle ajouté.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe