jeudi, janvier 26, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceUne conférence au parlement norvégien : le régime iranien est la source...

Une conférence au parlement norvégien : le régime iranien est la source du terrorisme et de l’exportation du fondamentalisme islamique

Une conférence au parlement norvégien : le régime iranien est la source du terrorisme et de l'exportation du fondamentalisme islamique

CNRI – Une conférence intitulée « Fondamentalisme islamique : quelle solutions ? » s’est tenue en Norvège. Des députés norvégiens issus de divers partis, des représentants de diverses ambassades, y compris l’ambassadeur des Pays-Bas en Norvège, et plusieurs partisans de la Résistance iranienne y ont pris part.

La réunion était organisée par Hans Olav Syversen, président de la Commission des finances du Parlement norvégien et vice-président du groupe parlementaire du parti chrétien-démocrate norvégien. Parmi les intervenants, il y avait notamment, Ola Elvestuen, président de la Commission de l’énergie et de l’environnement du Parlement norvégien, et vice-président du groupe parlementaire du Parti libéral norvégien; Tom Siring, membre du Centre des droits de l’homme de l’Université d’Oslo ; l’ancien eurodéputé, Struan Stevenson ; l’ancien député norvégien, Lars Rise ; Hanan al-Balakhi, envoyé de la Coalition nationale syrienne en Norvège ; et Parviz Khazaie, représentant du Conseil National de la Résistance iranienne dans les pays nordiques.

« Le sujet du fondamentalisme islamique est l’une des principales et des plus importantes questions d’aujourd’hui, et une menace majeure pour notre monde », a déclaré Lars Rise dans son allocution. Il a ajouté que la Résistance iranienne avait annoncé depuis des années la menace du fondamentalisme sous la bannière de l’Islam.

Struan Stevenson a souligné le rôle de l’Iran en tant que source du terrorisme et de l’exportation du fondamentalisme islamique, ajoutant que ses dirigeants sont les principales causes de ce problème et doivent être renversés. « Par ailleurs, les pasdaran (CGRI) doivent être désigné comme une organisation terroriste, a-t-il exhorté. Ils violent non seulement les droits de l’homme dans leur propre pays, mais exportent également le terrorisme. Les pays Occidentaux doivent honorer la Résistance iranienne et considérer les pasdaran comme une entité terroriste afin de déraciner le fondamentalisme islamique ».

« Tout régime sans soutien populaire cherche à obtenir une légitimité à travers une tension à l’étranger pour maintenir ses forces », a déclaré Tom Siring. « L’exportation du terrorisme est énoncée dans la constitution de l’Iran, la répression et l’exportation du terrorisme sont nécessaires pour que le régime se maintienne au pouvoir », a-t-il expliqué.

« Seule l’Organisation des Moudjahidine du Peuple d’Iran (OMPI) est la solution au fondamentalisme islamique, et les dirigeants de ce mouvement sont des femmes », a pour sa part déclaré Parviz Khazaie.

« L’Iran est l’épicentre de l’exportation du terrorisme et constitue une grave menace pour la sécurité au Moyen-Orient », a de son côté estimé Ola Elvestuen.

« Pendant que nous tenons cette conférence, le régime d’Assad bombarde les civils syriens avec l’aide du régime des mollahs », a enfin déploré Al-Bakhli.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe