vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsUn prisonnier baloutche emprisonné en Iran se voit refuser l’accès à son...

Un prisonnier baloutche emprisonné en Iran se voit refuser l’accès à son traitement contre le cancer

Un prisonnier baloutche emprisonné en Iran se voit refuser l’accès à son traitement contre le cancer

CNRI – Le régime iranien refuse un traitement hospitalier à un groupe ethnique iranien de prisonniers baloutches dans la ville du sud-est, Zahedan. Mansour Mahmoudzehi, 47 ans, emprisonné dans la prison centrale de Zahedan, a développé un cancer de l’estomac, mais les hommes de main du régime continuent d’empêcher son transfert à l’hôpital.

Mahmoudzehi est emprisonné à Zahedan depuis plus de 10 ans, au cours desquels on lui a systématiquement refusé un traitement hospitalier approprié pour son cancer.

Mahmoudzehi n’est pas le seul prisonnier qui se voit refuser son traitement contre le cancer.

Le Dr Omid Kokabee, 34 ans, un physicien et étudiant postdoctoral en physique atomique iranien a été arrêté en Iran après sa visite à sa famille aux États unis en janvier 2011. Il a été condamné à dix ans de prison. Amnesty International a affirmé que Kokabee est un prisonnier de conscience et est seulement retenu prisonnier à cause de son refus de travailler sur des projets militaires en Iran. On lui avait diagnostiqué un cancer du rein et il a subi une ablation du rein droit le mois dernier.

Selon des groupes de défense des droits de l’homme, les autorités iraniennes ont repoussé excessivement et à plusieurs reprises l’accès aux soins de M Kokabee. En 2012, après un examen final révélant sa tumeur, M Kokabee a dû attendre longtemps avant de pouvoir être transféré de la clinique de la prison vers un hôpital pour des examens médicaux critiques.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe