vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafUn homme politique irakien dénonce le détournement du pouvoir judiciaire à des...

Un homme politique irakien dénonce le détournement du pouvoir judiciaire à des fins politiques

CNRI – Un expert juridique et haut responsable du bloc Irakya  a réagi aux déclarations faites cette semaine par un juge irakien contre les résidents du camp d’Achraf, en Irak, selon le site arabe Malaf du 7 décembre. Louï Saïdi a déclaré qu’il existait une forte perception selon laquelle le système judiciaire irakien avait été entachée de motivations politiques et qu’il soutenait le pouvoir.

Il réagissait aux déclarations de Nazem al-Aboudi, le président de la Haute Cour pénale irakienne, contre le camp d’Achraf, qui abrite 3.400 membres de la principale opposition iranienne, les Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI).

L’homme politique irakien a déclaré : « Cela ne devrait pas se produire en Irak parce que cette force d’opposition est l’objet de conventions internationales, de lois et d’accords américano-irakiens, et qu’elle est contrôlée par l’Organisation des Nations Unies. Ces accords garantissent les droits [des résidents d’Achraf »] et leur sécurité. »

M. Saïdi a ajouté: «En vérité, lorsque le système judiciaire irakien intervient dans ce genre de problème, il soulève des questions et donne l’impression qu’il veut plaire au régime iranien, un régime dont l’animosité envers l’OMPI est clair. Il est également clair que le régime iranien fait de l’ingérence en Irak et dans les partis au pouvoir. « 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe