vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeUn groupe affilié au régime iranien complote pour assassiner un ambassadeur saoudien...

Un groupe affilié au régime iranien complote pour assassiner un ambassadeur saoudien en Irak

Un groupe affilié au régime iranien complote pour assassiner un ambassadeur saoudien en Irak

Certaines sources ont indiqué à Al Arabiya.net que des milices chiites irakiennes appartenant au régime iranien ont prévu de cibler l’Ambassadeur saoudien en Irak Thamer Al Sabhan, par les membres du groupe « Mourtadha Abboud Ellami » à l’instigation de « Abou Mahdi Al Mouhandis » et les dirigeants du « Asa’ib Ahl al-Haq » et en particulier les groupes dirigés par Akram al-Kaabi.

 

Les sources ont ajouté que les membres du groupe de Mourtadha Abboud Ellami, ont signalé ce plan au ministre des Affaires étrangères irakien Ibrahim Al Jaafari, en lui donnant un délai pour expulser l’Ambassadeur saoudien du pays.

Al Sabhan a déclaré à Al Arabiya News que ces menaces ne l’empêcheraient pas d’aider le peuple irakien, ajoutant qu’il continuait ses fonctions comme d’habitude, « encore plus qu’avant. »

Il a affirmé que l’ambassade saoudienne avait adopté les actions et signalé la question au gouvernement irakien, le laissant assumer sa responsabilité devant la communauté internationale et ses engagements.

Le journal Asharq Al Awsat affirme que le régime iranien complotait pour assassiner Al Sabhan utilisant des roquettes RPJ7 contre sa voiture blindée.

Des sources bien informées ont déclaré que les milices chiites irakiennes ont trois plans d’attaque et que les milices étaient directement liées au régime iranien.

De ces milices, les sources ont révélé le bataillon de Khorasan et un autre groupe qui fonctionne avec le Secrétaire général des forces d’Abu Fadl al-Abbas Ous al-Khafaji.

Une source a déclaré au journal que chaque complot était différent, mais l’opération était prévue pour arriver le plus tôt possible. Il a expliqué que le complot du bataillon de Khorasan avait été découvert, tandis que celui d’Abu Fadl al-Abbas a été révélé au cours de ces derniers jours.

En même temps, un responsable de la sécurité irakienne a révélé des informations sur l’un des complots d’assassinat qui était de se débarrasser de l’ambassadeur, arrêtant ses déclarations contre le régime iranien et ses partisans en Irak. Cette action serait donc créer un problème politique et diplomatique entre l’Irak et l’Arabie saoudite, a ajouté le responsable.

Le fonctionnaire, qui est actuellement en visite à Beyrouth, a déclaré que les forces de sécurité étaient en mesure de suivre le complot fixé par Khorasan. « Nous avons suivi des appels téléphoniques entre les membres de cette milice et le personnel à l’aéroport international de Bagdad, qui appartiennent à des bataillons de Khorasan. Ils les alertaient sur les plans de voyage de l’Ambassadeur et à Bagdad. »

Le fonctionnaire a déclaré que plan comprenait également l’aide de fausses plaques correspondant à celle du ministère de l’Intérieur afin d’intercepter la barricade de l’Ambassadeur saoudien sur la route de l’aéroport.

L’assassinat est à effectuer à l’aide de missiles RPG7 puisque les voitures de l’Ambassadeur étaient blindées. Ensuite, les voitures échapperaient à la zone sunnite Al Radwaneyye pour cacher son identité et blâmer Daech pour l’attaque.

La personne à l’aéroport qui travaillait avec « le bataillon de Khorasan » a été capturée. Le fonctionnaire a déclaré qu’ils ne sont pas en mesure d’atteindre l’ensemble du groupe composé de huit membres qui se trouvaient dans deux voitures.

Un membre a avoué qu’un agent iranien avait proposé le plan et négligé l’exécution.

 

Lire aussi: 

L’ambassadeur du Japon près l’Iran brièvement détenu lors d’un diner en Avril

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe