mercredi, février 8, 2023
AccueilActualitésActualités: AchrafUn éminent sénateur belge demande à Kerry d’agir pour libérer les otages...

Un éminent sénateur belge demande à Kerry d’agir pour libérer les otages d’Achraf

CNRI – Le sénateur belge Karl Vanlouwe, président de la commission des Affaires étrangères et de la Défense du Sénat belge a écrit au secrétaire d’Etat américain John Kerry le 13 septembre pour lui demander «d’appeler le gouvernement irakien à libérer immédiatement ces otages et à les mettre sous la protection des Nations unies. »

Le sénateur Vanlouwe a écrit : « Sept réfugiés innocents, dont six femmes, ont été pris en otages par les forces irakiennes la semaine dernière et ont été signalés en route vers leur extradition en Iran. »

«Nous devons nous assurer que l’Irak va autoriser une véritable enquête complète et indépendante de l’ONU sur ce crime. S’il y avait eu une enquête sur les attaques précédentes contre ces réfugiés, cette nouvelle tragédie aurait pu être évitée. »

Le texte de la lettre est publiée en anglais dans le site Web du sénateur Karl Vanlouwe :

Hon. John Kerry
Secrétaire d’État des États-Unis
Via l’ambassade américaine à Bruxelles

13 septembre 2013

Monsieur le Secrétaire,
Nous sommes très choqués et consternés par les exécutions de masse qui ont eu lieu dans le camp d’Achraf en Irak , le 1er septembre 2013. Cinquante-deux réfugiés ont été tués, dont plusieurs avec leurs mains attachées derrière le dos et exécutés d’une balle dans la tête.

Cette attaque dépasse toute barbarie que nous n’ayons jamais vue. C’est un massacre systématique et une extermination de demandeurs d’asile en plein jour dans un pays soi-disant démocratique.

Les États-Unis avaient fourni à chacune de ces personnes une carte d’identité de « personnes protégées » en vertu de la 4ème Convention de Genève et elles ont été officiellement déclarées comme relevant de la compétence du HCR.

Sept réfugiés innocents, dont six femmes, ont été pris en otages par les forces irakiennes la semaine dernière et sont signalés en route vers leur extradition vers l’Iran.

Nous vous invitons à appeler le gouvernement irakien à libérer immédiatement ces otages et à les mettre sous protection de l’ONU.

Nous devons nous assurer que l’Irak va autoriser une véritable enquête complète et indépendante de l’ONU sur ce crime. S’il y avait eu une enquête sur les attaques précédentes contre ces réfugiés, cette nouvelle tragédie aurait pu être évitée.

Avec tous mes respects

Karl Vanlouwe
Président de la commission des Affaires étrangères et de la Défense
du Sénat belge