samedi, novembre 26, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeUn des Iraniens arrêtés en Irak serait lié au meurtre de Kurdes...

Un des Iraniens arrêtés en Irak serait lié au meurtre de Kurdes à Vienne (presse)

Agence France Presse – Un des cinq Iraniens arrêtés par les forces américaines en Irak serait le chef du commando ayant assassiné trois opposants kurdes iraniens en 1989 à Vienne, a rapporté mardi la radio publique autrichienne Oe1.

D’après la radio, il s’agit de Mohammad Jafari-Sahroudi, qui serait impliqué dans le triple assassinat de Abdul Rahman Ghassemlou, le chef du Parti démocratique kurde (PDK) d’Iran, son adjoint et un Kurde exilé en Autriche.

Un porte-parole du ministère autrichien de la Justice a fait état devant l’agence APA "de simples rumeurs". Mais si celles-ci devaient se confirmer, une demande d’extradition pourrait être lancée car un mandat d’arrêt international existe toujours contre les trois assassins présumés, dont Jafari-Sahroudi, a ajouté le porte-parole.
 
Les suspects, réfugiés dans l’ambassade d’Iran en 1989, purent ensuite quitter l’Autriche sans avoir été inquétés par les Autrichiens.

Le nom de l’actuel président iranien Mahmoud Ahmadinejad a été plusieurs fois cité dans cette affaire: il aurait, selon le premier président de la République islamique iranien Abolhassan Bani-Sadr, fourni des armes au commando ayant abattu Ghassemlou — une accusation reprise notamment par le député Vert autrichien Peter Pilz.

Les cinq Iraniens ont été arrêtés par les forces américaines à Erbil (350 km au nord de Bagdad), dans le Kurdistan irakien, et accusés par Washington "d’être étroitement liés aux activités visant l’Irak et les forces de la coalition" dans ce pays.

Le gouvernement irakien a demandé leur libération.

 
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe