jeudi, décembre 1, 2022
AccueilActualitésUn contrat pétrolier d’une valeur de 20 milliards de dollars conclu entre...

Un contrat pétrolier d’une valeur de 20 milliards de dollars conclu entre le régime iranien et la Russie dans des conditions non transparentes

CNRI – Le régime iranien a conclu avec la Russie un contrat pétrolier dans le cadre duquel l’Iran s’est engagé à fournir quotidiennement à la Russie 500 mille barils de pétrole brut à un prix bon marché.

Selon ce contrat, durant les deux prochaines années, le régime iranien va vendre d’importantes quantités de pétrole à la Russie (équivalent de 20 milliards de dollars) et en contrepartie recevra des marchandises.

L’agence Reuters a rapporté le 3 avril que le texte de ce contrat a déjà été rédigé.

La conclusion de ce contrat montre que dans le cadre de sa confrontation avec l’Occident, le régime iranien se rapproche encore plus de la Russie.

En contrepartie du pétrole exporté à la Russie, l’Iran recevra des machines-outils, de l’acier, des équipements militaires, du blé et des produits alimentaires de base.

Jusqu’à présent, aucune des deux parties n’a révélé les détails de cet accord. Le prix auquel la Russie achètera le pétrole iranien n’a pas été précisé, mais on estime que ce prix sera de 4 à 5 dollars par baril moins cher que le prix moyen pratiqué sur le marché international.

Un dignitaire du régime iranien a affirmé à Reuters que ce contrat contient notamment des clauses sur la vente de missiles militaires et sur la coopération entre les deux pays dans le domaine de construction de deux réacteurs nucléaires.

Le 21 février 2014, Behrouz Kamalivand, le porte-parole de l’Organisation de l’Energie Atomique d’Iran, avait évoqué « un accord préliminaire » sur la construction d’au moins deux réacteurs nucléaires à proximité du réacteur de Bouchehr (sud-ouest de l’Iran).

En janvier dernier, après la publication par Reuters des premières informations sur ce projet de troc entre le régime iranien et la Russie, la Maison Blanche avait annoncé : « Un tel contrat est contraire à l’accord nucléaire de Genève et pourrait faire l’objet des sanctions américaines. »

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe