mercredi, octobre 5, 2022
AccueilActualitésActualités: traité belgo-iranienLe FOFIAF condamne le traité Bruxelles-Téhéran qui incite le terrorisme sur le...

Le FOFIAF condamne le traité Bruxelles-Téhéran qui incite le terrorisme sur le sol européen

Le FOFIAF condamne le traité Bruxelles-Téhéran qui incite le terrorisme sur le sol européen

Déclaration : La Belgique ne doit pas créer une brèche et ouvrir la voie au terrorisme du régime iranien

Le gouvernement belge a soumis en urgence au parlement belge un projet de loi prévoyant le transfert de prisonniers entre la Belgique et l’Iran. Ce projet de loi, s’il est adopté, permettra aux ressortissants iraniens condamnés à la prison de purger leur peine en Iran.

Cela signifie en termes clairs que le diplomate Assadollah Assadi et ses trois complices, qui ont été condamnés à de très lourdes peines en Belgique pour terrorisme, peuvent être renvoyés en Iran pour y purger leur peine. Cependant, ils seront remis aux personnes mêmes qui les ont chargés de commettre l’attentat pour lequel ils ont été condamnés. , Ils ne connaîtront donc pas la couleur de la prison.

Cela revient à annuler 4 ans d’enquête et toute la procédure que la justice belge, appuyée par de nombreux services de sécurité européens, a courageusement menée afin de faire condamner un diplomate iranien en exercice pour terrorisme.

Libérer ces terroristes, c’est donner carte blanche au réseau d’ambassades du régime iranien qui fournit la logistique de ce terrorisme d’État et envoyer le signal que les attentats perpétrés par les mollahs en Europe resteront impunis.

Assadi et ses complices visaient à créer un carnage en posant une bombe dans un rassemblement de 100 000 personnes, avec des centaines de personnalités et de parlementaires de nombreux pays du monde, qui se tenaient à Paris en 2018. Ils visaient notamment Mme Maryam Radjavi, le président élu du Conseil national de la Résistance iranienne. Leur objectif était un grand massacre.

Ce régime détient plusieurs records, celui du terrorisme, des exécutions, et des violations des droits de l’homme dans le monde.

L’Europe ne doit pas détenir le record de la complaisance et céder au chantage des mollahs. La Belgique ne doit pas poser la première pierre de cette honteuse capitulation.

Le Comité nordique des Amis d’un Iran libre et contre l’intégrisme ne peut que condamner toute initiative qui encourage les mollahs à davantage de terrorisme en Europe. Elle appelle le parlement belge à rejeter ce texte et le gouvernement belge à agir plus fermement pour barrer définitivement la route au terrorisme d’Etat des mollahs.

 

Amis d’un Iran libre et contre l’intégrisme

KIMMO SASI Co-Président FOFIAF – Finlande

Ancien ministre de l’Europe et du Commerce extérieur de Finlande

LARS RISE Co-Président FOFIAF – Norvège

Ancien parlementaire de la commission norvégienne des affaires étrangères

STEFAN GUDSTEINSON Co-Président FOFIAF – Islande

Ex parlementaire d’Islande

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe