dimanche, décembre 4, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeIran: les opérations de propagande des services iraniens

Iran: les opérations de propagande des services iraniens

Alors que des négociations informelles se tiennent à Vienne pour amener le régime iranien à se conformer dans le domaine nucléaire, la délégation de Téhéran a tenté cette semaine de donner désespérément une image de force et d’influence pour obtenir des concessions de ses interlocuteurs occidentaux.

En réalité, après une série de soulèvements à l’échelle nationale appelant à un changement démocratique en Iran, le régime se bat pour sa survie avec une économie en ruine, des dizaines de millions dans la pauvreté et une pandémie incontrôlable qui fait des ravages dans tout le pays.

La seule chose dont Téhéran a vraiment besoin en ce moment est de remporter une sorte de victoire – n’importe lequel – contre son principal ennemi, les Moudjahidine du Peuple d’Iran (MEK, OMPI), dont la popularité et l’influence en Iran augmentent de jour en jour.

La seule chose dont Téhéran a vraiment besoin en ce moment est de remporter une sorte de victoire – n’importe laquelle – contre son principal ennemi, les Moudjahidine du Peuple d’Iran (MEK, OMPI), dont la popularité et l’influence en Iran augmentent de jour en jour.

C’est dans ce contexte que, soudainement, des « zombies » pro-régime se faufilent à son secours. Celles-ci incluent les vestibules familiers des mollahs sur le Web, y compris le Daily Beast, unsite américain qui s’est transformé en un panneau du régime après avoir mené une frénésie de propagande anti-MEK pendant des années.

Mardi, le Daily Beast a publié un autre titre sensationnaliste célébrant le « démantèlement» par Facebook « d’une ferme élaborée de trolls» des opposants iraniens. La dernière hyperbole du Daily Beast est parsemée d’ingrédients copiés et collés sans vergogne à partir de sites Web connus pour être contrôlés par les services de renseignement iraniens.

Les accusations périmées des mollahs montre la paranoïa anti-MEK du Daily Beast qui affirme que le mouvement est «marxiste», «contrôle strictement ses membres», « c’est une secte » et «torture ses membres » etc…

Dans ses divagations, le site pro-régime iranien réinvente même l’histoire de l’Iran en forgeant une alliance MEK-CGRI contre le Shah dans les années 1970. C’est ridicule, puisque le CGRI (pasdaran) n’existait même pas avant le renversement du Chah!

Si l’OMPI n’est rien d’autre qu’une «secte» insignifiante comme le prétendent le régime et son panneau d’affichage américain, pourquoi cette hystérie et ces acclamations pour la suppression supposée d’une ferme de trolls sur internet ?

Le créateur du détective de fiction le plus célèbre au monde, Sherlock Holmes, a écrit un jour : «Aucun homme ne charge son esprit de petites choses à moins d’avoir une très bonne raison de le faire».

Les bonnes raisons de The Daily Beast pourraient-elles être de soutenir un régime en décomposition en dénigrant sa principale opposition pour faire place à des concessions américaines à Téhéran?

Il est de notoriété publique que tous les fabricants rouillés de propagande anti-MEK sont de vrais fermes de trolls pour le compte des services de renseignement du régime. En fait, les «fermes de trolls» de l’OMPI ont d’abord été «découvertes» et largement médiatisées par nul autre que le ministre des Affaires étrangères du régime, Javad Zarif et son ambassadeur en Grande-Bretagne en 2018.

L’OMPI a démenti à maintes reprises ces allégations tout en invitant le géant de la technologie à contacter ses bureaux pour enquêter sur les allégations de fermes de trolls illusoires en Albanie.

Tant les mercenaires des mollahs que leurs défenseurs incompétents devraient savoir qu’avec ou sans les mensonges du régime iranien concernant de fictives «fermes de trolls», les jours du régime sont comptés, comme toutes les dictatures de l’Histoire. Comme l’a dit le chef de l’indépendance de l’Inde, Mahatma Gandhi: «Souvenez-vous que tout au long de l’Histoire… il y a eu des tyrans et des meurtriers, et pendant un certain temps, ils peuvent sembler invincibles, mais à la fin, ils tombent toujours. Pensez-y – toujours».

Les gens rationnels ou sensés n’ont pas besoin d’être sous l’influence des fermes de trolls pour faire face à cette réalité.

Les fermiers de la mort et de la misère du régime iranien cultivent leurs opérations de propagande, et le Daily Beast se porte au secours des mollahs.

Safavi (@amsafavi) est un responsable de la Commission des affaires étrangères du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) basé à Paris.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe