jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceStraw recommande de communiquer avec le peuple iranien pour éviter des sanctions

Straw recommande de communiquer avec le peuple iranien pour éviter des sanctions

Straw recommande de communiquer avec le peuple iranien pour éviter des sanctionsBloomberg – De Mark Deen – Jack Straw, ministre des Affaires étrangères britannique, a appelé les groupes non gouvernementaux et les groupes d’experts à multiplier leurs contacts avec la population iranienne afin d’éviter un conflit avec le gouvernement de Téhéran au sujet de son programme nucléaire.

« Nous, ici en Europe, devons mieux communiquer avec le peuple iranien », a déclaré aujourd’hui Straw à l’Institut international d’études stratégiques de Londres. « Les Iraniens méritent mieux que ça. »

En faisant directement appel aux Iraniens, Straw cherche à faire pression sur le président Mahmoud Ahmadinejad pour qu’il revienne sur sa décision de redémarrer l’enrichissement de l’uranium. Le Conseil de Sécurité des Nations Unies est réuni cette semaine pour discuter des activités nucléaires de l’Iran après que l’Agence internationale de l’énergie atomique se soit déclarée dans l’impossibilité d’affirmer que les activités atomiques de l’Iran sont pacifiques.

Dans un meeting avec les députés britanniques aujourd’hui, la présidente du Conseil national de la Résistance iranienne, Maryam Radjavi, a affirmé que la quête d’un compromis avec l’Iran de la part du monde extérieur avait échoué.

« La politique d’apaisement vis-à-vis du régime iranien adoptée pendant deux décennies a encouragé les mollahs à réprimer violemment la population iranienne et a constitué le plus grand obstacle à un changement démocratique », a déclaré Radjavi à une délégation du parlement britannique depuis son siège dans la ville d’Auvers-sur-Oise, au nord de Paris, selon un communiqué envoyé par e-mail par le groupe exilé.

« Un régime brutal »

La politique de l’Occident a « tout simplement participé à maintenir au pouvoir un régime répressif et brutal », a affirmé Robin Corbett, membre travailliste de la Chambre des Lords et président de la délégation du Royaume-Uni. « Nous approuvons Mme Radjavi  lorsqu’elle dit que ni la force militaire ni la complaisance ne constitue une réponse à la menace posée par le régime iranien. Au lieu de cela, un changement démocratique peut être obtenu grâce aux Iraniens et à leur Résistance ».

L’Iran, qui détient la deuxième réserve la plus importante au monde de pétrole et de gaz naturel, avance qu’il a le droit d’enrichir de l’uranium, processus pouvant être utilisé dans la génération d’énergie nucléaire ou dans le développement de bombes atomiques. Les Etats-Unis, le Royaume-Uni et d’autres pays suspectent l’Iran de dissimuler un programme d’armes.

La Grande-Bretagne et la France, toutes deux membres permanents du Conseil de Sécurité, ainsi que l’Allemagne, ont mené les relations diplomatiques de l’UE et de ses 25 nations avec l’Iran. Les autres membres permanents du Conseil de Sécurité sont les Etats-Unis, la Russie et la Chine.

Dans son discours, Straw a maintenu que le gouvernement d’Ahmadinejad était responsable de la dégradation de leurs relations. « Cela va nuire aux intérêts des Iraniens », a-t-il dit. « La décision est entre les mains du régime iranien. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe