mercredi, février 28, 2024
AccueilActualitésActualités: SociétéIran : Une autre fête à Téhéran se termine par l’arrestation de...

Iran : Une autre fête à Téhéran se termine par l’arrestation de tous les participants

CNRI – Selon un rapport de l’agence de presse Fars News affiliée au corps des gardiens de la révolution (Pasdaran), 25 personnes, dont un acteur et un auteur de programmes satiriques, ont été arrêtées à Téhéran après que la police et les forces de sécurité ont fait une descente à la fête dans la capitale.

L’agence de presse des Pasdarans a écrit sur son compte Twitter : « Un acteur et un auteur de programmes satiriques, identifiés comme « A.J. » sont parmi les personnes arrêtées après que la police a fait une descente avec un mandat lors d’une fête à Téhéran. »

Les institutions répressives du régime iranien sont récemment devenues plus sensibles et plus attentives à la vie privée des acteurs et des athlètes à cause de leur présence sur les réseaux sociaux et l’augmentation de leurs activités, et la portée de celles-ci a également augmenté.

Pendant plusieurs années, notamment ces dernières années, de nombreux cas d’arrestations et de détention d’acteurs et d’athlètes en Iran pour leur présence et participation à des fêtes privées ont été rapportés.

Mercredi 4 mai 2016, l’agence de presse affiliée au régime Mizan a rapporté l’arrestation de sept acteurs de renom lors d’une fête nocturne.

Pendant le même mois (mai 2016), Abbas Jafari Dowlatâbâdi, le procureur public et révolutionnaire de Téhéran a mis en garde les athlètes et les artistes contre leur participation à ce qu’il appelle « des réunions vulgaires qui sont contraires à la loi. »

De plus, Gholam Hossein Esmaili, le chef du pouvoir judiciaire de la province de Téhéran, a déclaré que la « surveillance culturelle » des athlètes et des artistes devrait être augmentée et il a suggéré que le département du pouvoir judiciaire pour la prévention des crimes devrait entrer sur ce terrain.