jeudi, juin 20, 2024
AccueilActualitésActualités: SociétéInondations dévastatrices dans 23 provinces en raison de l'inaction du régime

Inondations dévastatrices dans 23 provinces en raison de l’inaction du régime

Inondations dévastatrices dans 23 provinces en raison de l'inaction du régime

L’Iran est en proie à une crise catastrophique due aux inondations, les pluies torrentielles continuant à faire des ravages dans tout le pays. Selon les médias locaux et nationaux, 23 provinces sont aux prises avec d’importantes inondations, laissant dans leur sillage une traînée de destruction.

Les provinces touchées sont les suivantes : Azerbaïdjan oriental et occidental, Alborz, Ispahan, Ilam, Bouchehr, Chaharmahal et Bakhtiari, Khorasan méridional, Semnan, Razavi Khorasan, Khorasan septentrional, Khouzistan, Fars, Kurdistan, Kerman, Kermanchah, Kohgiluyeh et Boyer-Ahmad, Lorestan, Markazi, Hormozgan, Hamedan et Yazd.

Malheureusement, dans les inondations de Marvdacht, quatre enfants ont perdu la vie. Le site web officiel « Sharq » a rapporté que « des inondations sans précédent à Marvdacht ont coûté la vie à quatre enfants ». Les pluies intenses, l’inondation des routes et le flux des crues ont piégé quatre personnes à Marvdacht, entraînant leur mort tragique.

Malgré les appels de plus en plus nombreux à une action urgente, la réponse du gouvernement Raïssi a été terriblement inadéquate. Les rapports font état d’une tendance inquiétante à l’inaction et à l’incompétence, les autorités n’apportant pas d’aide en temps voulu aux zones touchées. À Téhéran, un ouvrier est toujours porté disparu trois jours après avoir été emporté par les inondations, ce qui souligne la triste réalité à laquelle sont confrontées de nombreuses personnes à travers tout le pays.

Sous le titre « Possibilité d’inondations à Téhéran », l’agence de presse officielle ISNA écrit : « De la fin de la journée de lundi à la fin de mardi, il est prévu de fortes précipitations, des orages, des éclairs, des rafales de vent, surtout dans la moitié nord de la province, des rafales de vent violentes à très violentes, et des tempêtes de poussière, surtout dans la moitié sud de la province. »

Selon les médias officiels, environ 400 villages ont été touchés par les inondations en cours dans le Khorasan du Sud, dont 219 appartiennent au district de Khaaf.

Les précipitations intenses dans la province de Kermanchah ont provoqué des inondations à Thaleth Babajani, Mahidacht, Hamil in Eslamabad Gharb, Dalahoo, Javanroud et Sar Firouzabad.

Un citoyen s’est écrié : « Regardez l’ampleur de la tragédie. Quand viendrez-vous à notre secours ? Regardez… tous ceux qui peuvent nous aider, s’il vous plaît, aidez-nous. Nos maisons ont disparu, nos vies sont brisées. Aidez-nous ! »

Un autre homme se lamente : « Le village de Davoudi, à Kermanchah, a endommagé plusieurs unités résidentielles. Leurs biens sont submergés par l’eau, leur bétail a souffert et leurs champs agricoles sont remplis de foin de mouton… Plusieurs moutons ont été emportés. »

Malgré la dévastation et les pertes généralisées causées par les inondations, le régime pilleur des mollahs s’est abstenu de prendre la moindre mesure pour faire face aux débris et à la dévastation causés par ses inondations. La situation reste désastreuse, les citoyens se débattant avec les conséquences des inondations tout en attendant une aide et un soutien substantiels de la part des autorités.