dimanche, février 5, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceSid Ahmad Ghozali: Nous sommes solidaires avec la Résistance iranienne

Sid Ahmad Ghozali: Nous sommes solidaires avec la Résistance iranienne

Sid Ahmad Ghozali: Nous sommes solidaires avec la Résistance iranienne

Sid Ahmad Ghozali, ancien premier ministre d’Algérie, a pris la parole à la manifestation de milliers d’Iraniens et de militants des droits de l’homme, contre la présence du dictateur iranien, Hassan Rohani, à Paris. Les manifestants ont demandé la subordination des relations avec le régime iranien avec l’amélioration des droits de l’homme en Iran et la fin du soutien des mollahs au massacre du peuple syrien par Bachar Assad.

Sid Ahmad Ghozali: Nous sommes solidaires avec la Résistance iranienne

Ils ont souligné qu’un Iran libre et démocratique est une nécessité fondamentale pour assurer la stabilité et la paix dans la région.

Alain Vivien, Rama Yade, José Bové, Henri Leclerc, Dominique Lefebvre, Jean-Pierre Michel, Pierre Bercis (NDH), Renée Le Mignot (MRAP), Giulio Terzi (ancien ministre Italien des Affaires étrangères), Michel Kilo (figure de l’opposition syrienne), Jean-François Legaret, maire du 1er arrondissement de Paris, Jacques Boutault, maire du 2ème arrondissement de Paris, Marzieh Babakhani, du Conseil de direction des Moudjahinine du Peuple (OMPI), ont également participé au rassemblement.

Gérard Lauton a lu une lettre des syndicats français (CFDT, CGT, FO, CFTC) au Président Hollande pour protester contre la visite d’Hassan Rohani à Paris.

Voici le texte du discours de Sid Ahmad Ghozali : 

Nous voilà à nouveau réunis pour dire et redire notre soutien total et notre solidarité avec la résistance iranienne. Nous sommes ici en république française. Une république des droits de l’homme et de la liberté. Je ne peux pas laisser passer cette occasion sans mentionner que notre solidarité va aussi avec le peuple français qui a été victime l’an dernier du terrorisme extrémiste religieux.

Nous comprenons très bien que la république française songe à nouer des relations importantes avec l’Iran, mais avec le peuple iranien. C’est légitime, cela relève de la souveraineté française mais nous mettons en garde les autorités françaises à ce que ces accords ne se fassent pas sur le dos et les intérêts fondamentaux du peuple iranien. Il est légitime que la France cherche à défendre la sécurité de ses citoyens et qu’elle cherche à faire des affaires avec le peuple iranien, mais elle ne pourra jamais le faire avec un régime qui dans sa nature, dans son ADN, veut dominer le monde musulman par la déstabilisation. Vive la résistance iranienne. Vive Mme Rajavi, vive le peuple iranien.