vendredi, février 3, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceRien ne justifiait la présence de l’OMPI sur la liste noire –...

Rien ne justifiait la présence de l’OMPI sur la liste noire – Lord Slynn of Hadley

 CNRI – Lors de la manifestation de 15.000 Iraniens à Bruxelles le 27 janvier pour célébrer la radiation de l’OMPI de la liste du terrorisme de l’UE, Lords Slynn of Hadley, ancien juge à la Cour européenne de justice, a adressé un message lu par son épouse Odile :

« Je regrette beaucoup que ma santé ne m’ait pas permis d’être là aujourd’hui. Mais j’ai demandé à mon épouse de vous lire un bref message de ma part.

C’est un jour important, pas seulement pour les Moudjahidine du peuple d’Iran mais aussi pour les principes de la démocratie et de l’état de droit en Europe. Les institutions et les tribunaux européens doivent assurément, comme les instances nationales, contrôler et restreindre les activités terroristes. En même temps, de tels contrôles doivent être régis dans l’Union conformément aux principes établis par les lois de l’Union. Cela signifie qu’en premier lieu, les conditions pour remplir le test de ce que sont les activités terroristes soient définies et remplies.

Après de nombreuses activités parlementaires, la communauté a clairement montré la voie. Le jugement du tribunal européen de première instance a été un exemple majeur dans ce processus. Le jugement de la Commission d’appel des organisations proscrites du Royaume uni et la cour d’Appel ont montré avec fermeté et catégoriquement qu’après un examen convenable, il n’y avait aucune preuve pouvant justifier la décision d’inscrire l’OMPI sur la liste. L’examen de l’ensemble des documents de ces dernières années, auxquels ont contribué des membres de l’OMPI, ses partisans et ceux qui se trouvent dans les parlements ou à l’extérieur, il est évident qu’il n’existe aucune justification pour maintenir l’OMPI sur la liste proscrite. L’état de droit ne le permet pas. L’état de droit requiert son annulation.

Ceux qui ont pacifiquement soutenu l’état de droit en Europe et les personnes courageuses et éduquées d’Achraf qui y ont tant contribué ne méritent simplement pas plus, ils méritent ce résultat. En tant qu’avocat, en tant que citoyen, je suis heureux que ce résultat ait été atteint et j’adresse mes félicitations les plus cordiales aux membres de l’OMPI et à leur dirigeante inspirée, Mme Maryam Radjavi. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe