mercredi, décembre 7, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeRice: l'Iran doit cesser ses "provocations"

Rice: l’Iran doit cesser ses « provocations »

Agence France Presse – La secrétaire d’Etat Condoleezza Rice a lancé un avertissement à Téhéran affirmant que l’Iran devait cesser ses "provocations", dans des entretiens avec un journal israélien et la BBC à la suite de l’incident ayant opposé des bateaux iraniens à des navires américains dans le Golfe.

"L’Iran doit cesser de s’engager dans de telles provocations. Les Etats-Unis vont défendre leurs intérêts. Ils vont défendre leurs alliés", a déclaré la secrétaire d’Etat américaine au quotidien Jerusalem Post mardi.
Selon elle, l’Iran est "la plus grande menace au Proche-Orient tel que nous souhaitons tous le voir".

Le Pentagone avait annoncé lundi que des bateaux iraniens s’étaient livrés dimanche à des manoeuvres "provocatrices" envers des navires américains dans le détroit d’Ormuz, provoquant un regain de tension entre Téhéran et Washington à la veille du départ de George W. Bush pour le Proche-Orient et le Golfe.

Téhéran s’est empressé lundi de minimiser la portée de l’incident. "C’est une chose ordinaire qui arrive de temps en temps", a affirmé le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Mohammad Ali Hosseini.

Il n’y a "rien de normal" dans l’incident, a rétorqué Mme Rice dans des déclarations au service arabe de la BBC.

"Ce type de provocation est dangereux", a-t-elle averti. "J’espère sincèrement que l’Iran s’abstiendra de mener de telles activités", a ajouté Mme Rice.

Selon plusieurs responsables du Pentagone, cinq vedettes iraniennes se sont approchées dimanche matin à moins de 500 mètres de trois navires de guerre de la Marine américaine qui croisaient dans les eaux internationales du détroit d’Ormuz, une voie incontournable pour le pétrole du Golfe.

L’un des navires iraniens a envoyé un message affirmant: "Je vais vous attaquer, je vais vous faire exploser dans quelques minutes", d’après un responsable américain de la Défense s’exprimant sous le couvert de l’anonymat.

L’Iran a minimisé: "Trois navires de guerre américains entraient dans les eaux régionales et, comme à l’habitude, ils ont été (…) identifiés" et le commandement "questionné", puis "ont poursuivi leur route sans encombre" a pour sa part affirmé à l’agence Fars une source au sein des Gardiens de la révolution iraniens, le corps d’élite du régime.

Cet incident survient juste avant la visite du président américain au Proche-Orient, dont la motivation première, avec la résolution du conflit israélo-palestinien, est d’affirmer l’engagement américain dans le Golfe pour contenir l’Iran.

Dans ses déclarations à la BBC, Mme Rice a souligné que "les Etats-Unis, sous ce président, ont envoyé un signal fort pour dire que l’Amérique a des intérêts importants dans le Golfe, que les Etats-Unis vont continuer de défendre leurs intérêts dans le Golfe, comme ils le font depuis plusieurs décennies".

La Maison-Blanche a fermement mis en garde l’Iran contre tout "agissement provocateur qui pourrait conduire à un incident dangereux à l’avenir".

L’incident du week-end n’est pas le premier dans le détroit d’Ormuz, par lequel transitent 20 à 25% de la production mondiale de brut.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe