vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceRassemblement d'Iraniens à la Maison Blanche

Rassemblement d’Iraniens à la Maison Blanche

rassemblement d'Iraniens à Washington en faveur de la Cité d'AchrafThe Washington Times, 8 septembre – Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées aujourd'hui en face de la Maison Blanche pour appeler l'armée américaine à ne pas céder au gouvernement irakien le contrôle d'un camp de réfugiés qui abrite des opposants iraniens.

 

« US il faut agir ! Assurez la protection d’Achraf », scandaient les manifestants en descendant Pennsylvania Avenue avec des pancartes et des drapeaux.

Ils brandissaient des pancartes disant «Halte au plan de massacre des résidents d’Achraf par Téhéran. »

Au rassemblement de Lafayette Park, des orateurs ont exhorté l'administration Bush à maintenir le Camp Achraf, qui est situé à 60 km de Bagad et à 50 km de la frontière iranienne, sous contrôle de l'armée américaine.

Près de 3.500 membres des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI), le principal parti d'opposition iranien, sont en exil à Camp Achraf.

Mais l'Iran a renforcé la pression sur le gouvernement irakien pour expulser les opposants du camp et les renvoyer en Iran.

Camp Ashraf existe depuis la moitié des années 1980. C’était une entité indépendante en Irak sous le dictateur Saddam Hussein, qui était un musulman sunnite hostile au clergé chi’ite dirigée par les Iraniens.

Après l'invasion américaine de l'Irak, l’OMPI a remis ses armes à l'armée américaine et a accepté sa protection. Le gouvernement américain a reconnu en 2004 les résidents d’Achraf comme des personnes protégées en vertu de la Convention de Genève.

Mais l'Irak est maintenant dirigé par un gouvernement à domination chi’ite. Or de nombreux défenseurs et parents de ceux qui sont à Achraf craignent maintenant que l'administration Bush se prépare à restituer le contrôle de grandes parties de l'Irak, Achraf risque d’être négligé ou mise de côté.

« Je veux croire qu'ils savent ce qu’il faut faire, mais cela peut aller dans un sens ou un autre, et cela fait peur » dit Afagh Azadeh, 21 ans, de l’université Marymount, dont la mère, Soudabeh, habite à Achraf.

Un organisateur de la commission américaine pour les résidents de Camp Achraf (USCCAR) a dit qu'ils ne savent pas qu’elle est la solution à long terme, mais que tant que les forces américaines sont en Irak, elles devront protéger Achraf.

———

NDLR : photo AP – Des Irano-américains partisans de la Résistance iranienne et des parents des résidents du Camp Achraf, rassemblés en face de la Maison Blanche à Washington, lundi 8 septembre 2008.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe