jeudi, février 2, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceRama Yade au rassemblement pour la liberté en Iran à Villepinte

Rama Yade au rassemblement pour la liberté en Iran à Villepinte

Rama Yade Iran Villepinte Paris

« Le changement en Iran ne viendra pas de l’étranger, mais des iraniens eux-mêmes, tout simplement parce que l’Iran appartient aux iraniens », a déclaré Rama Yade, ancien secrétaire d’État chargée des Affaires étrangères et des Droits de l’homme dans son intervention, le 30 juin, au grand rassemblement de Villepinte autour de l’Alternative du Conseil nationale de la Résistance iranienne  (CNRI). Des dizaines de milliers de personnes ont participé à ce rassemblement en présence de Maryam Radjavi, la présidente élue de la Résistance iranienne. 

Voici le texte de l’intervention de Rama Yade :

Mesdames et messieurs, chers amis,

Mark Twain disait, « Ils savaient que c’était impossible, alors ils l’ont fait ». Aujourd’hui, des Iraniennes savaient que c’était impossible, alors elles l’ont fait. Car ce sont les femmes qui mènent la révolution iranienne depuis six mois maintenant, prenant tous les risques comme celui de l’arbitraire, de l’arrestation, de la détention. C’est à elles que je voudrais rendre un hommage du fond du cœur, c’est à elles que je veux adresser mes encouragements les plus sincères.

Rama Yade au grand rassemblement pour la Résistance iranienne à Villepinte 30 juin 2018

Six mois que grâce à elles, l’hirondelle de la liberté fait le printemps de l’Iran. Six mois qu’elles ont déclenché dans l’Iran provincial, comme Machhad jusqu’au bazar et au stade de football de Téhéran, jusqu’au festival de Cannes même, un vent de protestation qui n’est rien d’autre qu’une immense demande de liberté.

Pas un jour sans qu’elles brandissent leurs voiles. Il a même fallu que les autorités iraniennes ajoutent devant les protestations des femmes sur les affiches de soutien au joueurs de football engagés dans la coupe du monde. A la veille de la panthéonisation à Paris de cette femme exceptionnelle qui est Simone Veil, nous les françaises devons considérer le combat des iraniennes comme le nôtre.

Les iraniennes ont lancé un mouvement irréversible pour le changement en Iran. Elles qui sont les premières victimes d’un régime qui les ciblent en priorité. C’est que le régime est conscient de la dimension profondément politique de la révolution en cours. Il sait qu’une femme, la première des iraniennes l’a inspiré grâce à ces milliers d’Ashraf qui ont essaimé dans tout le pays, Madame Radjavi.

Et je suis très fier que le gouvernement français n’ait pas cédé lorsqu’il lui a été demandé de s’en prendre à la Résistance iranienne. La France est belle lorsqu’elle protège les combattants de la liberté.

Mais une chose est sûre, le changement en Iran ne viendra pas de l’étranger mais des iraniens eux-mêmes, tout simplement parce que l’Iran appartient aux iraniens. Je vous remercie. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe