mercredi, décembre 7, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceRadjavi : « La politique de complaisance est un obstacle au changement...

Radjavi : « La politique de complaisance est un obstacle au changement démocratique en Iran »

Euronews, journal, 19h20 – A la tête d’une organisation qui se veut la vitrine des Moudjahidine du peuple iranien, Maryam Radjavi veut changer le regard des Européens sur ce mouvement de résistance armée, considéré comme terroriste par l’Union européenne et les Etats Unis. La présidente du Conseil national de la résistance iranienne a reçu ce jeudi à Strasbourg le soutien de plusieurs eurodéputés. Elle a réclamé que la France bientôt présidente de l’Union, fasse retirer les Moudjahidine de la liste noire de Bruxelles..

Pour Maryam Radjavi, "taxer de terroristes les Moudjahidine du peuple, c’est le résultat d’une politique de complaisance et c’est un grand obstacle pour un changement démocratique en Iran: il faut retirer le nom des Moudjahidine de la liste parce cela démontrera que l’Europe est contre le régime des Mollahs." Elle affirme que "cette liste a été une demande du régime des Mollahs et c’est une concession aux mollahs, c’est le résultat de la politique de complaisance".

Depuis plusieurs années, un bras de fer est engagé devant les tribunaux de plusieurs pays européens pour lever l’interdiction des Moudjahidine du peuple iranien.

Fin 2006, le Tribunal de Première Instance de la Cour européenne avait rendu un jugement favorable au retrait de l’organisation de la liste noire de l’Union, il n’y avait pas eu de suite. Ce mouvement fait par ailleurs l’objet de poursuites judiciaires en France depuis 2003.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe