jeudi, février 2, 2023
AccueilActualitésActualités: Achraf"Il est tout à fait inacceptable que 140 haut-parleurs entourent désormais le...

« Il est tout à fait inacceptable que 140 haut-parleurs entourent désormais le camp d’Achraf  » – Struan Stevenson

CNRI – « L’ONU est en Irak pour protéger les droits de l’homme. La résolution du Conseil de sécurité lui permet d’être en Irak, et Ad Merkelt l’a répété lui-même, spécialement dans le but de s’assurer que les droits humains du peuple irakien sont protégés. Et nous l’avons souligné encore aujourd’hui à la réunion conjointe avec ma délégation pour les élections en Irak qu’ils ne doivent pas rester là à regarder ces violations constantes des droits de l’homme des 3400 résidents d’Achraf », a déclaré Struan Stevenson à Bruxelles le 1er décembre.

Le président de la délégation pour les relations avec l’Irak du Parlement européen,  s’exprimait dans une réunion qui accueillait Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne, à l’occasion de l’adoption par le Parlement européen d’une déclaration écrite en faveur de la protection de la Cité d’Achraf.

Voici les points forts de son intervention :

Nous avons eu une grande réunion ce matin avec M. Ad Melkert, le représentant spécial de la Manui en Irak. Bien sûr, nous avons parlé de l’émergence d’un nouveau gouvernement au bout de huit mois, depuis les élections en Irak, bien sûr, Nouri al Maliki est réapparu comme Premier ministre. Nous attendons toujours de voir qui seront les ministres. Ils n’ont pas encore été nommés. Il est intéressant de voir que l’accord de coalition implique le renversement de la dé-baasification et de la révocation de politiciens de premier plan comme le Dr Saleh Mutlak. Ce sera la clé du succès de ce gouvernement, de cette coalition. Ces personnes n’auraient jamais dû en premier lieu être retirées du processus électoral, cela a été fait par la perversion du processus judiciaire en Irak. Il faut les réintégrer. La création d’un nouveau conseil de haut niveau pour les affaires stratégiques fait aussi partie de l’accord de coalition, et il se pourrait que le Dr Iyad Allaoui en soit le président. Ce serait à notre avis une percée.

Il est tout à fait inacceptable et une absolue violation des droits humains de la population au camp d’Achraf que 140 haut-parleurs entourent désormais le camp et crachent des menaces et de la propagande 24/24 h, 7/7 jours. Il s’agit d’une forme de torture psychologique. L’interdiction de pénétrer dans le camp pour les médecins ou les médicaments destinés aux nombreux malades dans le camp, l’interdiction pour les personnes atteintes de cancer et d’autres maladies graves de quitter le camp pour suivre un traitement hospitalier est une véritable honte et une nouvelle violation flagrante de leurs droits fondamentaux.

Or l’ONU est là-bas en Irak pour protéger les droits de l’homme. La résolution du Conseil de sécurité lui permet d’être en Irak, et Ad Merkelt l’a répété lui-même, spécialement dans le but de s’assurer que les droits humains du peuple irakien sont protégés. Et nous l’avons souligné encore aujourd’hui à la réunion conjointe avec ma délégation pour les élections en Irak qu’ils ne doivent pas rester là à regarder ces violations constantes des droits de l’homme des 3400 résidents d’Achraf.

M. Melkert est bien au courant de ces circonstances. Il a une délégation d’observateurs se rendant de manière hebdomadaire au camp d’Achraf qui lui fait des rapport. Je vois bien qu’il est dans une position difficile, mais nous avons insisté sur le fait qu’il ne sert à rien de parler simplement de sympathie pour la population d’Achraf. Vous savez qu’ils souffrent de torture psychologique venant des haut-parleurs et de l’interdiction de l’accès aux soins médicaux. Vous savez qu’il y a eu une attaque vicieuse en juillet dernier qui a conduit à la mort de 12 personnes et fait de nombreux blessés et vous connaissez la menace permanente qui peut faire de ce camp le site d’une nouvelle catastrophe des droits de l’homme et cette fois ce ne sera pas 12 décès, mais des centaines.

Sachant tout cela, il est du devoir de l’Organisation des Nations Unies, il est du devoir de la MANUI de faire quelque chose et non pas simplement de faire un rapport au Premier ministre. Il a dit qu’avec la nomination de ministres dans le nouveau cabinet, l’émergence du nouveau gouvernement, espérons-le, dans les deux ou trois prochaines semaines lui donnaient l’espoir que les choses allaient commencer à se stabiliser.

Donc nous avons le message au plus haut niveau possible, il est la personne la plus importante à laquelle nous pouvions parler et je pense que le message qui devrait revenir à la population d’Achraf, c’est que nous ne vous oublions pas, nous faisons de notre mieux pour vous fournir toute la protection que nous pouvons.

Ce matin à 5h du matin à la prison d’Evine, le régime iranien a pendu Shahla Jahed. Cela faisait neuf ans qu’elle était en prisonn à Evine. Ils ont pendu cette jeune femme à 5 heures ce matin. C’est la cruauté de ce régime qui devient chaque jour davantage comme les nazis dans les années 1930 et 40 en Europe. C’est encore un autre crime qu’ils ont commis. Et elle est la 146e personne exécutée en Iran cette année.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe