samedi, février 4, 2023
AccueilActualitésActualités: LibertyOpération de reconnaissance et de prise de vue de divers points de...

Opération de reconnaissance et de prise de vue de divers points de Liberty par les forces de Maliki

Intensification du blocus

Dans la soirée du 11 janvier, les forces aux ordres du premier ministre irakien sont montées en haut des murs de Liberty dans divers points pour surveiller et opérer des reconnaissances de l’intérieur du camp et en prendre des films et des photos. C’est Ahmad Khozair qui commande ces hommes, un criminel du renseignement irakien qui joue un rôle majeur depuis quatre ans et demi dans la répression des Achrafiens. Dans les semaines qui ont précédé le massacre du 1 septembre à Achraf, Ahmad Khozair et des criminels sous ses ordres avaient procédé à des opérations du même genre et établi un poste de surveillance et de reconnaissance en haut de talus situé au nord de la rue principale d’Achraf.

En même temps, les forces irakiennes se sont livrées à de nouvelles mesures de répression contre les habitants. Elles empêchent depuis plusieurs jours sous divers prétextes les allers et venues des camions de vidanges des eaux usées. Depuis le 10 janvier, elles empêchent la sorties des bennes à ordures.

Par ailleurs, les forces irakiennes non seulement s’opposent au remplacement des baraquements détruits et endommagés par les roquettes par des bungalows venant de Liberty, mais elles empêchent aussi l’entrée du matériel nécessaire aux réparations, même des rouleaux de toile en plastique pour imperméabiliser les baraquements criblés par les éclats d’obus.

Le 11 janvier, ces hommes ont insulté un habitant du camp qui conduisait un véhicule utilitaire, l’ont jeté à terre et roué de coups. Faisant preuve de retenue devant ces comportements de sauvages, les habitants ont emmené leur compagnon blessé aux bras à la clinique irakienne du camp. Cette attaque visait ouvertement à provoquer des affrontements pour préparer une nouvelle tuerie.

Etant donné les engagements des USA et de l’ONU dans la sécurité des habitants de Liberty, la Résistance iranienne met en garde contre les objectifs que régime iranien et du pouvoir irakien qui veulent provoquer un autre un bain de sang. Elle demande leur intervention urgente pour mettre fin à ces agissements inhumains et répressifs et pour fournir un minimum de sécurité, d’assurer les besoins de première nécessité à Liberty et d’expulser du camp les agents criminels comme Ahmad Khozair.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 12 janvier 2014

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe