samedi, novembre 26, 2022
AccueilActualitésActualités: LibertyObstruction systématique au transport à l’hôpital des malades de Liberty et à...

Obstruction systématique au transport à l’hôpital des malades de Liberty et à leur accès aux soins médicaux par le premier ministère irakien

Ahmed Khozair, officier criminel du renseignement qui reçoit ses ordres du Premier ministère irakien, continue d’empêcher le transport à l’hôpital des malades de Liberty. Le 17 novembre, il a empêché le transport à l’hôpital de deux malades à l’hôpital. Ils souffrent de graves douleurs oculaires, et avaient pris rendez-vous avec un ophtalmologue depuis des mois.

De plus, Ahmed Khozair a troué les cartes d’identité de deux interprètes des malades pour rendre leurs cartes inutilisables et qu’ils ne puissent plus les accompagner. Les malades et les interprètes l’ont immédiatement fait savoir à l’équipe d’observateurs de la MANUI qui était présente pour lui faire part de ce traitement illégal de la part des agents irakiens; mais les observateurs n’ont pris aucune mesure concrète.

Le 15 novembre, un des grévistes de la faim du camp Liberty souffrait d’une vive douleur cardiaque et les médecins irakiens ont  prescrit une hospitalisation immédiate en réanimation à Bagdad.  Mais les forces des services du premier ministre ont retardé son transport d’une heure malgré l’urgence que nécessitait son état, gardant le malade au poste de contrôle sous divers prétextes.

Ahmed Khozair est le même criminel qui est impliqué dans des attaques criminelles sur Achraf. Il a été envoyé à Achraf avant le massacre du 1 septembre pour préparer le terrain à ce grand crime contre l’humanité.

Etant donné que le blocus médical imposé aux camps d’Achraf et de Liberty depuis 2009 est un cas manifeste de crime contre l’humanité et à la lumière des engagements écrits et répétés du gouvernement américain et de l’ONU sur la santé et la sécurité des habitants de Liberty, la résistance iranienne appelle à une intervention immédiate pour mettre fin à ce blocus et pour assurer un accès libre de tous les habitants aux soins et aux services médicaux.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 18 novembre 2013

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe