lundi, décembre 5, 2022
AccueilActualitésActualités: NucléaireNucléaire iranien: les doutes n'ont pas disparu, selon Steinmeier

Nucléaire iranien: les doutes n’ont pas disparu, selon Steinmeier

Agence France Presse – Le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, a estimé mardi que la réunion des six grandes puissances impliquées dans le dossier nucléaire iranien à Berlin allait montrer à Téhéran que les "doutes" de la communauté internationale n’ont "pas disparu".

"Je suis tout à fait confiant sur le fait que nous nous séparerons avec des résultats et que nous montrerons une nouvelle fois à l’Iran que nos doutes n’ont pas disparu", a indiqué M. Steinmeier dans l’émission matinale de la chaîne publique de télévision ARD.

Le chef de la diplomatie allemande reçoit mardi à Berlin les grandes puissances impliquées (Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, et Russie) dans le suivi du programme nucléaire iranien.

Celles-ci devraient transmettre "dans les prochains jours" au Conseil de sécurité de l’ONU un troisième projet de résolution comprenant des sanctions contre l’Iran, a-t-on appris lundi soir à Paris de source diplomatique.

Jusqu’à présent, Moscou et Pékin se sont montrés réticents à toute idée de nouvelles sanctions.

Les ministres des Affaires étrangères des cinq membres du Conseil de sécurité et de l’Allemagne cherchent à convaincre l’Iran de suspendre ses activités d’enrichissement d’uranium pour prouver que son programme nucléaire a des objectifs pacifiques et non militaires.

L’Iran refuse cette suspension, au mépris des résolutions du Conseil de sécurité, arguant qu’il a le droit légitime de produire de l’énergie atomique à des fins civiles.

 
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe