vendredi, février 3, 2023
AccueilActualitésActualités: NucléaireNucléaire iranien: Paris condamne une "violation grave" du droit international

Nucléaire iranien: Paris condamne une « violation grave » du droit international

AFP, 9 janvier – La France condamne « avec la plus grande fermeté » le lancement d’opérations d’enrichissement d’uranium dans l’usine iranienne de Fordo, jugeant qu’il s’agit d’une « violation particulièrement grave » du droit international, a déclaré lundi le ministère des Affaires étrangères.

« Il s’agit d’une violation supplémentaire et particulièrement grave par l’Iran du droit international, de six résolutions du Conseil de sécurité et onze résolutions adoptées par le Conseil des gouverneurs de l’AIEA », a affirmé dans une déclaration le porte-parole adjoint du ministère, Romain Nadal.

« Cette nouvelle provocation ne nous laisse pas d’autre choix que de renforcer les sanctions internationales et d’adopter, avec nos partenaires européens et tous les pays volontaires, des mesures d’une ampleur et d’une sévérité sans précédent », a-t-il ajouté.

Le porte-parole a rappelé que l’usine de Fordo avait « été dissimulée pendant plusieurs années à la communauté internationale, jusqu’à l’automne 2009 ». « L’usage allégué pour cette installation a varié dans le temps sans que cette usine n’apparaisse jamais comme ayant la moindre rationalité économique pour un éventuel usage civil », a-t-il aussi assuré.

« Le prétexte d’utiliser de l’uranium enrichi à 20% pour faire fonctionner le réacteur de recherche de Téhéran n’est en rien crédible, compte tenu du refus persistant de l’Iran de considérer nos offres de lui fournir un tel combustible », a aussi fait valoir Romain Nadal.

« Enfin et surtout, l’augmentation par l’Iran de ses capacités de production d’uranium enrichi à un taux supérieur à 3,5% le rapproche sensiblement des taux propres à un usage militaire », a-t-il dit.

L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a annoncé lundi que l’Iran avait commencé la production d’uranium enrichi à 20% sur son site de Fordo, enfoui sous une montagne. L’Occident soupçonne l’Iran de vouloir acquérir l’arme nucléaire mais Téhéran dément avoir cette intention.

 

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe