jeudi, février 2, 2023
AccueilActualitésActualités: AchrafNous avons eu une discussion franche et fougueuse sur le massacre à...

Nous avons eu une discussion franche et fougueuse sur le massacre à Achraf par les troupes irakiennes : Rohrabacher

Communiqué de presse – 11 juin 2011

Déclaration du [parlementaire américain] Rohrabacher sur son entrevue à Bagdad avec le Premier ministre irakien
La délégation du congrès (CODEL) n’est pas officiellement expulsée d’Irak

(Istanbul, Turquie) – Le Représentant Dana Rohrabacher (Républicain, Californie) a publié la déclaration suivante sur sa récente entrevue avec le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki alors qu’il était à Bagdad en tant que membre d’une délégation officielle du Congrès :

« Nous avons eu une discussion franche et fougueuse sur le massacre du camp d’Achraf par les troupes irakiennes », a déclaré Rohrabacher. « Il n’y a eu aucun signe indiquant que le Premier ministre était furieux d’avoir cette discussion ou durant la partie de la conversation concernant la situation économique actuelle des États-Unis, qui a mené à la suggestion d’un remboursement par les Irakiens.

La rencontre était au départ programmée pour une heure mais s’est prolongée de 40 minutes.
« Il n’est besoin d’aucune excuse pour avoir suggérer que le massacre de civils sans armes par les troupes irakiennes est quelque chose nécessitant une enquête et j’ai bien l’attention de faire de la sorte en tant que président de la sous-commission des négligences et des enquêtes de la Chambre », a déclaré Rohrabacher.

« Par ailleurs, je ne m’excuserai pas pour avoir suggéré qu’une fois l’Irak devenu prospère, il pourrait penser à rembourser les États-Unis pour les centaines de milliards de dollars dépensés pour les avoir libérés d’un dictateur tyrannique et aidés à établir un gouvernement démocratique », a continué Rohrabacher.

« Il n’y a rien de mal à suggérer aux personnes qui ont bénéficié de notre générosité qu’elles pourraient penser à nous rembourser ce que nous leur avons donné ».

En réponse aux communiqués des médias disant que la délégation a été expulsée d’Irak, M. Rohrabacher a déclaré : « Il n’y a eu aucun changement dans notre programme pendant que nous étions en Irak. Notre itinéraire est resté exactement le même et nous sommes partis comme prévu ».

« Personne ne nous a officiellement dit de quitter le pays avant que nous l’ayons fait, et personne ne nous a dit ni mis en garde contre un retour ».

Le 26 mai dernier, le Représentant Rohrabacher avait annoncé son intention de conduire des auditions au sujet du massacre du 8 avril au camp d’Achraf, dans l’est de l’Irak, où 35 civils sans armes ont été tués et beaucoup d’autres blessés lors d’une attaque des soldats irakiens. La demande de M. Rohrabacher de permettre à la délégation d’accéder au site a été rejetée par le Département d’État américain et par le gouvernement irakien.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe