lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafNous appelons le gouvernement irakien à relâcher les 7 otages d’Achraf –...

Nous appelons le gouvernement irakien à relâcher les 7 otages d’Achraf – Le sénateur Pedro Agramunt

CNRI – « Cher collègues, pour la première partie de notre réunion nous sommes ravis d’accueillir Mme Maryam Radjavi. Elle est présidente du Conseil national de la résistance iranienne et elle est basée à Paris », a déclaré le sénateur Pedro Agramunt, président du groupe PPE-DC à l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, le 30 septembre.

« J’ai participé à beaucoup de ses réunions à Paris, a-t-il poursuivi.  La dernière fois c’était à la fin du mois de juin, un immense meeting avec plusieurs dizaines de milliers de personnes.

Il est parfaitement clair que le régime des mollahs la craint beaucoup, elle et sa résistance. Pendant des années elle a mené avec succès une campagne contre l’inscription de son mouvement sur les listes noires. Elle a conduit une campagne juridique à la cour européenne qui a résulté au retrait de l’Ompi des listes noires européenne et américaine. Elle focalise maintenant son attention pour sauver la vie de 3000 de ses collègues en Irak qui étaient au camp d’Achraf et qui sont maintenant au camp Liberty en Irak.

Nous avons été choqués d’apprendre qu’au début du mois, les forces irakiennes ont attaqué le camp d’Achraf et massacré 52 habitants sans défense. Nous présentons nos condoléances à Mme Radjavi. De même, sept habitants, dont six femmes, ont été pris en otages. Nous pensons qu’ils sont tous les sept en grève de la faim depuis un mois et qu’ils risquent maintenant d’être extradés en Iran. Nous appelons le gouvernement irakien à les relâcher immédiatement. Nous exhortons aussi l’ONU à assurer la sécurité des gens au camp Liberty, d’autant plus que sur les 3000 réfugiés, il y a 1000 femmes et que nous sommes très préoccupés par leur situation. »

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe