jeudi, décembre 1, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceMaryam Radjavi : Les attaques terroristes à Paris sont contraires à l’islam,...

Maryam Radjavi : Les attaques terroristes à Paris sont contraires à l’islam, une religion de tolérance et de coexistence

Maryam Radjavi : Les attaques terroristes à Paris sont contraires à l’islam, une religion de tolérance et de coexistence

Lors d’une cérémonie à Pontoise, le 11 janvier, sur le thème « En 2015, Tous pour la tolérance et la démocratie, contre l’extrémisme religieux », Maryam Radjavi la présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne est revenue longuement sur les attentats à Paris, l’islam et l’intégrisme. Elle a appelé à la constitution d’un front de solidarité international face au terrorisme et l’extrémisme.

Voici l’intégralité de son intervention: 

Mesdames et Messieurs les parlementaires, maires et élus,
Chers amis,
Bonne année 2015 ! Je vous souhaite une année pleine de réussite, de bonheur et de santé.

Mes meilleurs vœux aux chers habitants du Val-d’Oise, surtout aux Auversois et à tous les Français. A mes compatriotes en Iran et aux résistants du camp Liberty, je souhaite la victoire de la liberté et de la démocratie sur le fascisme religieux.
J’espère que 2015 sera l’année de la paix et de la tolérance pour les peuples du monde. Je regrette profondément qu’en ce début d’année, Paris ait été la cible d’attaques cruelles et sanglantes contre Charlie Hebdo et d’autres personnes innocentes, 17 personnes.

J’espère qu’avec la solidarité et le rassemblement de toutes les forces démocrates, 2015 devienne l’année de la défaite du terrorisme, de l’intégrisme et de l’extrémisme sous le couvert de l’islam en France, au Moyen-Orient, et partout dans le monde.

La Résistance iranienne, qui a perdu 120.000 membres dans la lutte contre le fascisme religieux, partage la douleur des familles des victimes. Ces crimes odieux prennent un caractère particulier car ils tuent sauvagement des journalistes et, en plus, sous le couvert de l’islam. C’est pourquoi tout de suite, au nom du peuple iranien et de sa résistance je les ai condamnés avec les mots les plus fermes et j’ai annoncé en tant que femme musulmane que les enseignements de l’islam et de son prophète sont étrangers à ces sauvageries et les rejettent.

Aujourd’hui les Français ont eu raison de démontrer leur magnifique rassemblement où nous avons participé, car nous sommes aussi solidaires avec eux. « Paris est aujourd’hui la capitale du monde », a salué le Président de la République François Hollande, et le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a déclaré « Paris, capitale mondiale de la résistance contre le terrorisme et de la défense des libertés ». Oui, tous d’une seule voix condamnent l’intégrisme islamiste. Les intégristes combattent la démocratie, la liberté, l’égalité et les lumières pour apporter la tyrannie et l’obscurantisme, mais ils ne vont pas gagner.

C’est Khomeiny qui, sous les yeux effarés du monde, en lançant une fatwa de mort contre un écrivain, Salman Rushdie, et tous ses traducteurs et éditeurs a fondé à notre époque ce terrorisme barbare. Il a déclenché une source du Mal qui a plongé aujourd’hui les peuples du Moyen-Orient dans le sang et la tragédie ; ce Mal qui le 7 janvier à Paris a cruellement visé les valeurs de la République française.

Oui, la présence d’un régime terroriste, barbare et intégriste au pouvoir à Téhéran constitue le moteur de tous les mouvements extrémistes sous couvert de l’islam. Qui à la fin du siècle dernier a relancé la lapidation, les amputations et même arracher les yeux ? Les mollahs de Téhéran. Qui a inventé l’exportation du terrorisme pour créer un califat islamique ? Les mollahs de Téhéran.

Les dirigeants du régime des mollahs ont gardé le silence devant ces crimes odieux à Paris. Tous, du président du Majlis jusqu’à l’imam du vendredi de Téhéran, veulent se servir de ce crime terroriste pour faire du chantage et du marchandage en disant à la France que pour garder sa sécurité elle doit changer sa politique en Syrie et soutenir la dictature d’Assad.

 Maryam Radjavi : Les attaques terroristes à Paris sont contraires à l’islam, une religion de tolérance et de coexistence

Chers amis,
L’année passée a été une année pleine de tensions pour l’Iran et la région. En Iran la mise en scène de la modération des mollahs a échoué avec1.200 exécutions en dix-huit mois, une vague d’agressions à l’acide contre les femmes et un tsunami de chômage et d’augmentation des prix. Ils ont aussi gaspillé une partie de la richesse du pays en la donnant au dictateur syrien.

Donc il faut rappeler la phrase célèbre du leader de la Résistance iranienne Massoud Radjavi : « Une vipère ne peut accoucher d’une colombe. » C’est pourquoi il n’existe pas de modéré dans le fascisme religieux.

Il y a 14 ans, certains pensaient qu’en faisant des concessions à cet ennemi de l’humanité, il pourrait se modérer. Vous vous rappelez qu’ils ont ouvert un lourd dossier en justice contre la Résistance iranienne en France. Avec une grande attaque le 17 juin 2003, des mises en examen, et beaucoup de pressions et de calomnies. Heureusement nous avons tenu bon avec dignité.

On peut tirer ici une grande leçon politique : Quand les gouvernements occidentaux répriment et mettent dans la liste du terrorisme les Moudjahidine du peuple d’Iran, le plus grand mouvement musulman organisé et profondément anti-intégriste et anti-terroriste et que ces gouvernements focalisent contre lui l’énergie des appareils policier, politique et judiciaire, alors l’intégrisme et l’extrémisme islamistes et le terrorisme qu’ils génèrent, trouvent le terrain favorable et l’opportunité pour se développer.

Heureusement, en 2014, la justice française a fermé le dossier du 17 juin 2003 contre la Résistance iranienne. Mais après le non-lieu, les mollahs ont fait appel. Cette fois ils ont fait une grave erreur, car l’appel a été déposé au nom d’une personne décédé il y a neuf ans ! Maintenant pour reprendre le Canard enchainé on peut dire « debout les morts ! A la cour d’appel de Paris ».

Maryam Radjavi : Les attaques terroristes à Paris sont contraires à l’islam, une religion de tolérance et de coexistence

Chers amis,
En 2014, l’émergence de Daech a créé une crise internationale. Au point de vue idéologique, l’extrémisme sous couvert de l’islam qui menace aujourd’hui toute la région est un des produits du régime iranien qui s’efforce depuis 36 ans de se développer. Le régime iranien et ses gouvernements alliés en Irak et en Syrie, en réprimant et massacrant la population, avec un génocide des sunnites, a ouvert la voie au développement de l’extrémisme dans ces pays. Les mollahs iraniens cherchent à sortir de leur propre crise sous le couvert de la lutte contre l’extrémisme et leur lobbies insiste sur la nécessité de faire entrer l’Iran dans la coalition mondiale contre Daech.

Comme l’a déclaré Massoud Radjavi : «Cela fait déjà trente ans que la Résistance iranienne a dit que la dictature religieuse et terroriste en Iran est le foyer de tension et de l’exportation du terrorisme et de l’obscurantisme au Moyen-Orient et dans le monde. »

 

Chers amis,
Je lance une mise en garde : le régime iranien est le plus important facteur d’instabilité dans la région et si on veut la stabilité, surtout en Irak et en Syrie, il faut chasser les mollahs du Moyen-Orient. La force terroriste Qods des gardiens de la révolution et les milices alliées au pasdaran se livrent tous les jours à des crimes contre l’humanité en Syrie et en Irak, en particulier à un génocide des sunnites en Irak. Regardez le rapport alarmant d’Amnesty International et les informations des agences de presse. Les responsables kurdes en Irak rapportent que ces milices font la même chose que Daech et même pire. Ils sont experts pour massacrer, brûler et piller.

Il y a seulement une solution à cette tragédie : c’est de résister au régime iranien, qui est la source principale de la crise. A propos de l’extrémisme au nom de l’islam beaucoup de choses ont été dites. Mais on n’a pas beaucoup parlé de la solution culturelle et radicale à l’intégrisme islamiste.

Alors quelle est l’antithèse ? L’antithèse c’est l’islam démocratique et tolérant. En Iran, le foyer de l’intégrisme et du califat sous le couvert de l’islam, la solution est représentée par l’OMPI. Elle prône un islam qui rejette la tyrannie et la religion imposée. Comme le dit le Coran : il n’y a pas de contrainte en religion لاَ إِكْرَاهَ فِي الدِّينِ.
Un islam qui considère le peuple comme la source de la souveraineté et de la loi et qui respecte les droits du peuple.
Un islam pour qui, tuer un innocent, c’est tuer toute l’humanité : كما قَتَلَ النَّاسَ جَمِيعًا

Chers amis,
Il y a deux semaines, nous avons célébré Noël et cette semaine nous avons célébré Mouloud, la naissance du prophète de l’islam, Mohammad. A l’occasion de ces deux grandes fêtes, il est bon d’insister sur la coexistence entre les fidèles des diverses religions. Oui, l’objectif principal est la tolérance, la liberté et la paix.

Ceux qui sous le couvert de l’islam prône la tyrannie et la barbarie sont les pires ennemis de l’islam. Ceux qui sous le prétexte de défendre le prophète tuent des journalistes, n’ont aucun rapport avec l’islam. Ni enlever des filles au Nigéria, ni massacrer des écoliers au Pakistan, ni les exécutions quotidiennes et les agressions à l’acide contre les femmes en Iran, ni couper la tête des citoyens occidentaux, ni le massacre des sunnites en Irak, ni les attentats à Paris, n’ont de rapport avec l’islam.

Chers amis,
Je voudrais profiter de cette occasion pour appeler les Français et toutes les nations occidentales à développer le rassemblement d’aujourd’hui dans un large rassemblement mondial face à la barbarie des intégristes sous le couvert de l’islam et dont le cœur est le régime en Iran. Il est la source d’inspiration, qui finance et arme l’extrémisme sous couvert de chiisme ou de sunnisme.

Dans ce front de solidarité internationale le peuple d’Iran et les nations musulmanes occupent une place particulière. J’appelle les musulmans de France et du monde à soutenir ce front uni contre l’intégrisme islamiste, surtout contre le régime du guide suprême en Iran. Ce front repose dans quelques mots simples mais fondamentaux : la fin de toute dictature religieuse, la fin de toute discrimination religieuse, la fin de toute violence et contrainte au nom de la religion et combattre le régime iranien comme principal ennemi des peuples de la région. C’est un message qui a la capacité et la force extraordinaire d’éliminer l’extrémisme sous le couvert de l’islam, parce qu’il s’appuie sur les convictions de la majorité des musulmans.

Chers amis,
Je dois aussi parler de la situation des Achrafiens au camp Liberty en Irak. Ces derniers mois, le régime des mollahs et ses agents irakiens ont intensifié le blocus médical qui dure depuis six ans contre les habitants d’Achraf, puis à Liberty. Ces pressions sont la réponse des mollahs à l’antithèse de l’intégrisme car l’OMPI prône l’islam authentique et tolérant et lutte pour une république fondée sur la souveraineté populaire et la séparation de la religion et de l’Etat. Je voudrais demander à chacun d’entre vous qui êtes des amis de longue date des Achrafiens d’encouragez la direction politique en France à prendre de nouvelles initiatives pour mettre fin au blocus inhumain de Liberty.

Pardonnez-moi d’avoir été longue, mais je ne peux pas m’empêcher de parler de l’amitié, la solidarité et l’aide que les chers amis français apportent sans cesse à la Résistance iranienne. Au nom du peuple iranien, je vous remercie du fond du cœur. Une fois de plus je veux vous dire mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe