vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceManifestation à Paris pour les droits de l'homme en Iran - Vidéo

Manifestation à Paris pour les droits de l’homme en Iran – Vidéo

CNRI – Des membres de la communauté iranienne en France se sont rassemblés samedi dans le centre de Paris pour dénoncer la recrudescence des exécutions en Iran sous la présidence d’Hassan Rohani et appeler les gouvernements européens à faire des droits humains une priorité dans leurs relations avec l’Iran.

Le rassemblement, organisé sur la place Châtelet, a coïncidé avec le 27e anniversaire du massacre des prisonniers politiques en 1988 en Iran. Les sympathisants du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) avaient organisé à cette occasion une exposition de photos sur la situation des droits humains en Iran, retraçant les événements du sinistre massacre de 30.000 prisonniers politiques en 1988.

Un mois après que Rouhollah Khomeini, le fondateur du régime intégriste, a été contraint d’accepter le cessez-le-feu dans sa guerre de huit ans avec l’Irak, ce dernier ordonné une exécution de masse de tous les prisonniers politiques, notamment ceux affiliés au principal groupe d’opposition, l’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI).

Après l’accord sur le programme nucléaire iranien le 14 Juillet, certains responsables européens ont voyagé à Téhéran dans l’espoir de rétablir des liens économiques avec le régime des mollahs.

Mais selon les manifestants, ces derniers ont fait peu de cas de la détérioration dramatique de la situation des droits humains et la hausse notable des exécutions en Iran.

En effet, immédiatement après l’accord sur le nucléaire, le régime des mollahs a lancé une nouvelle vague d’exécutions, y compris plusieurs cas de pendaisons de groupe.

En 11 jours, au moins 44 prisonniers, dont deux femmes, ont été exécutés, et dans certains cas ces pendaisons ont eu lieu sur la place publique.

Les manifestants à Paris ont appelé les gouvernements européens à conditionner leurs relations avec Téhéran à l’amélioration de la situation des droits humains et la fin des activités d’exportation de terrorisme et d’intégrisme dans la région.

Les manifestants ont également appelé les Nations Unies et le gouvernement américain à respecter leurs obligations de protéger les quelques milliers de militants de l’OMPI au camp Liberty en Irak, soumis à un blocus inhumain par des éléments irakiens affiliés à Téhéran.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe