vendredi, janvier 27, 2023
AccueilActualitésActualités: LibertyMachination du gouvernement irakien pour s’emparer des biens des Achrafiens

Machination du gouvernement irakien pour s’emparer des biens des Achrafiens

par le biais de faux documents et de faux décrets judiciaires

CNRI – Protestant vivement, la Résistance iranienne appelle du Secrétaire général de l’ONU à empêcher Martin Kobler de jouer un rôle de facilitateur pour le pillage des propriétés et du fruit de 26 années d’efforts de milliers de membres de l’OMPI au camp d’Achraf

Le secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne avait déjà déclaré dans un communiqué le 4 novembre 2012 que « selon les informations obtenues de l’intérieur du régime iranien, Qassem Suleimani, le commandant de la Force terroriste Qods, a exigé du conseiller à la sécurité nationale irakienne que les ministères irakiens et les organismes gouvernementaux revendiquent la propriété des biens des résidents d’Achraf, afin de les priver de leurs droits sur leurs propriétés ».

Cependant, les dernières informations reçues sur la question indiquent qu’une véritable usine à production de faux documents a été lancée pour prétendre faussement que l’ensemble des biens meubles et immeubles des Achrafiens, dont les véhicules, machines, bâtiments et infrastructures auraient été payés par le précédent pouvoir irakien.

À cet égard, le commandant de la Force Qods a chargé le gouvernement irakien à déposer des plaintes contre les résidents d’Achraf et à fabriquer de faux dossiers judiciaires, y compris la délivrance de mandats d’arrêt, pour confisquer tous les biens.

Ce scénario ridicule survient alors que les documents prouvant que l’OMPI avait acheté et importé en Irak les véhicules, les groupes électrogènes, le matériel médical, et autre à l’étranger, ont déjà été fournis au gouvernement irakien et au représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU. En outre, ces derniers mois, la police de la route irakienne a vérifié une par une la propriété de quelque 1.200 véhicules à Achraf et n’a formulé aucune réclamation sur aucun véhicule, dont seulement neuf ne figuraient pas dans les registres officiels irakiens.

Piller les propriétés des résidents d’Achraf est une violation manifeste de la Déclaration universelle des droits de l’homme, de la quatrième Convention de Genève, du Pacte international relatif aux droits civils et politiques, du Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels que le gouvernement irakien a signé.

Tout en protestant vivement, la Résistance iranienne appelle le Secrétaire général de l’ONU à empêcher Martin Kobler de jouer un rôle de facilitateur pour le pillage des propriétés et des fruits de 26 années d’effort de milliers de membres de l’OMPI au camp d’Achraf en les privant de leur droit sur leurs propriétés.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 7 novembre 2012

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe