vendredi, février 3, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceL'UE n'a rien gagné de la complaisance avec l’Iran - député européen

L’UE n’a rien gagné de la complaisance avec l’Iran – député européen

 CNRI – « Pourquoi en premier chef, l’OMPI a-t-elle été placée sur la liste terroriste ? Pourquoi les Moudjahidine du peuple ont-ils été forcés de consacrer leur temps, leur énergie et de vastes ressources dans la lutte pour la justice durant de nombreuses années ? Ce triste épisode a servi quels intérêts ? », s’est interrogé Struan Stevenson à Strasbourg le 17 décembre.

Le Vice-président du groupe PPE-DE au parlement européen s’exprimait lors d’une réunion conjointe avec des parlementaires jordaniens, venus remettre à Mme Radjavi, présidente élue de la résistance iranienne, une déclaration de soutien signée par une majorité de députés jordaniens.

Voici l’intervention de Struan Stevenson :

Nous sommes réunis ici aujourd'hui dans l'espoir que le Conseil approuvera et respectera la dernière décision du Tribunal de première instance du 4 décembre. Il s'agissait de la quatrième décision consécutive, de la Cour de justice en faveur de l’OMPI. Elle chapeaute deux décisions similaires des tribunaux britanniques. Espérons que cette dernière décision refermera ce qui a été un chapitre sombre de l’histoire de l'UE.

Pourquoi en premier chef, l’OMPI a-t-elle été placée sur la liste terroriste ? Pourquoi les Moudjahidine du peuple ont-ils été forcés de consacrer leur temps, leur énergie et de vastes ressources dans la lutte pour la justice durant de nombreuses années ? Ce triste épisode a servi quels intérêts ? Permettez-moi d'essayer de répondre à ces questions.

L’OMPI a d'abord été placée sur la liste terroriste du Royaume-Uni à la demande directe du régime néfaste et fasciste des mollahs en Iran. Le ministre [britannique] des Affaires étrangères d’alors, Jack Straw, a admis dans une interview à la presse qu’il avait accepté de mettre l’OMPI sur liste noire comme un «geste de bonne volonté » vis-à-vis de Téhéran. Puis, le Royaume-Uni, à son tour, a demandé l'inscription de l’OMPI sur la liste du terrorisme de l'UE. A quoi a mené cette erreur de jugement due à la complaisance ? Est-ce que les mollahs ont arrêté leur programme d’enrichissement nucléaire ? Non, en fait, ils sont maintenant près d'achever le système de vecteur d’une arme nucléaire visant Israël et menacent la paix à l'échelle mondiale.

Est-ce que le régime fasciste de Téhéran a amélioré son bilan des droits de l’homme ? Non. En fait, ils ont pendu plus de gens que jamais, y compris des femmes enceintes, des enfants et des opposants politiques. Leur genre d’oppression fasciste et brutale approuve la torture, la flagellation, l'amputation, l’arrachage des yeux et la lapidation, comme formes médiévales de châtiment.

L'Iran a-t-il contribué à restaurer la paix en Irak et au Moyen-Orient ? Non. Au contraire, il a financé, alimenté et enflammé l'insurrection irakienne et assuré l'argent, les armes et l’entraînement des terroristes pour aider le Hamas et le Hezbollah, attisant les flammes du conflit à travers le Moyen-Orient.

Alors à quoi l’acte lâche de complaisance de Jack Straw a-t-il abouti ? A rien. Zéro. Qu’est-ce que l’inscription dans la liste noire de l’OMPI a apporté ? Rien ! Alors, pourquoi, serait en droit de demander toute personne intelligente, pourquoi la présidence française a-t-elle sauté dans le vide en juillet, désireuse de prendre la place de la Grande-Bretagne comme parrain majeur de l’inscription de l’OMPI sur la liste noire ? Une fois de plus, cet acte lâche de complaisance visait à maintenir des contrats lucratifs pour des sociétés françaises au prix d’un déni de justice pour l’OMPI. 

Eh bien, la justice a prévalu. L’état de droit a été confirmé. Mais ce fut un combat long et difficile. La justice n'est pas quelque chose qui avance tout seul et se jette à vos pieds. Il faut combattre pour chaque mètre. C'est la raison pour laquelle nous avons créé l'organisme « Pour l’application de la justice – le Comité européen pour la radiation de l’OMPI » – soutenu par des milliers de parlementaires élus dans toute l'Europe. Et la justice a enfin prévalu.

Voyons maintenant ce que la décision de la cour a confirmé et mis en œuvre. L’OMPI n’est pas terroriste. Les vrais terroristes sont à Téhéran. J’appelle le Conseil à mettre fin à cette farce. Acceptez la décision des tribunaux de l'UE et présentez vos excuses au peuple d'Iran qui est la véritable victime de cette tragédie. Comme tout acte de complaisance, la lâcheté de se plier aux demandes de Téhéran, ont simplement encouragé les mollahs et les ont encouragés à des actes d’oppression toujours plus sévères.

Les Moudjahidine du peuple sont nos amis. Ils sont nos plus proches alliés dans la lutte pour la démocratie, les droits de l'homme, les droits des femmes et la fin des armes nucléaires en Iran. Enlevez-leur les menottes ! Ouvrez les portes de sa cellule et permettez à l’OMPI et à leur leader charismatique Mme Maryam Radjavi de faire campagne pour la paix et la liberté en Iran.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe