mercredi, décembre 7, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafL'UE charge un Belge de se pencher sur le problème du camp...

L’UE charge un Belge de se pencher sur le problème du camp d’Achraf

AFP, 26 septembre – La chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton a nommé un diplomate belge expérimenté pour réfléchir au sort de quelque 3.400 réfugiés iraniens vivant depuis une trentaine d’années au camp d’Achraf en Irak, a-t-on appris lundi auprès d’un porte-parole.

Jean De Ruyt, ancien ambassadeur de Belgique auprès de l’Union européenne, officiera à Bruxelles en tant que « conseiller » et planchera sur la réponse de l’UE à apporter à la question du camp d’Achraf, a précisé à l’AFP Michael Mann.

Ce camp au nord de Bagdad où vivent des membres de l’opposition iranienne depuis les années 1980, passé sous contrôle américain jusqu’en janvier 2009 où sa sécurité a été transférée au gouvernement irakien, a été la cible en avril d’un raid des forces irakiennes qui a fait 34 morts, selon l’ONU.

L’Irak souhaite le fermer avant la fin de l’année.

Maryam Radjavi, chef du Conseil national de la résistance iranien, l’opposition iranienne en exil, a appelé lundi le nouveau conseiller européen à visiter au plus vite le camp d’Achraf. Il a aussi demandé aux autorités irakiennes de renoncer à leur intention de le fermer avant la fin 2011.

La nomination de l’ambassadeur belge a été saluée par le député européen Struan Stevenson, chef de la délégation du Parlement européen UE-Irak, qui a estimé qu’il devrait « visiter Achraf le plus vite possible ».

Actuellement, le Haut commissariat de l’ONU aux réfugiés étudie chaque cas individuellement parmi les résidents du camp, en vue de leur octroyer le statut de réfugié qui leur permettrait de se réinstaller ailleurs, a rappelé M. Stevenson.

« Cette opération majeure ne peut être réalisée dans les délais fixés » par les autorités irakiennes pour fermer le camp, a jugé l’eurodéputé.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe