vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceLord Clark demande à Brown de mettre fin à la politique de...

Lord Clark demande à Brown de mettre fin à la politique de complaisance avec l’Iran

CNRI – Le 25 septembre, lors d’un séminaire à Bournemouth, au Royaume-Uni, Lord Clark, membre de la Chambre des Lords et ancien dirigeant du parti travailliste britannique, a demandé la levée de la proscription touchant l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (l’OMPI) et a appelé le gouvernement du Premier ministre Gordon Brown à mettre fin à la politique de complaisance avec la dictature religieuse en Iran.

Parallèlement au meeting annuel du parti travailliste, le bureau représentatif du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) en Grande-Bretagne a organisé un séminaire à Bournemouth. Tony Clark y a pris la parole,  devant une assistance de responsables de diverses branches du parti, de défenseurs des droits de l’homme et des droits des femmes.

Lord Clark a déclaré qu’il connaissait le CNRI et l’OMPI depuis plus de deux décennies. Et il les a remerciés pour révéler les violations des droits de l’homme et les crimes qui se passent en Iran.

"La politique de complaisance de notre pays et de l’occident en général, a-t-il déclaré, a aidé le régime iranien à poursuivre son projet nucléaire. La Résistance iranienne et le CNRI ont révélé le programme nucléaire clandestin du régime. L’inscription de l’OMPI sur la liste du terrorisme fait partie de la même politique. Nous avons demandé aux autorités de nous donner un raisonnement, mais elles n’ont même pas pu donner une bonne raison pour cette inscription.

Lord Clark a poursuivi en appelant Gordon Brown et son gouvernement à mettre fin à la politique de complaisance avec le régime iranien. Ces jours-ci nous assistons à des protestations contre les violations des droits de l’homme en Birmanie et au Darfour. Mais quand on en vient aux atrocités du pouvoir en Iran, tout le monde reste silencieux. Le régime iranien cherche la destruction d’autres pays. Il essaye sérieusement d’obtenir des armes nucléaires et supprime ses propres citoyens.

Tony Clark a dit que la présidente élue du CNRI, Mme Maryam Radjavi est une femme courageuse. «J’appelle tous ceux qui ont pris part à cette conférence de soutenir la Résistance iranienne et d’agir pour faire supprimer cette étiquette de terroriste de l’OMPI. »

Nasser Razi du bureau du CNRI à Londres a rappelé les crimes des mollahs contre le peuple iranien, ajoutant que "nous croyons que la solution du problème iranien n’est ni la complaisance, ni une guerre étrangère. C’est au contraire le soutien au peuple iranien et à sa Résistance pour un changement démocratique en Iran. La première mesure pour corriger la politique de complaisance est d’enlever immédiatement l’étiquette terroriste de l’OMPI comme l’exige le jugement rendu par la Cour européenne de justice en décembre 2006.   

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe