samedi, février 4, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceL’Europe doit comprendre qu'elle ne peut parvenir à un accord avec le...

L’Europe doit comprendre qu’elle ne peut parvenir à un accord avec le régime de l’Iran – eurodéputé

Paulo Casaca, eurodéputé portugaisCNRI – « On ne peut comprendre la position européenne que sous l’angle de l’influence de sa politique de complaisance qui essaie d'acheter sa propre sécurité en faisant des concessions aux tyrans iraniens. C'est pathétique et nous avons déjà connu cette expérience lors de la Seconde Guerre mondiale», a déclaré Paulo Casaca, eurodéputé portugais le 10 juin à Bruxelles.

 

Conférence de presse à Bruxelles le 10 juin 2008CNRI – « On ne peut comprendre la position européenne que sous l’angle de l’influence de sa politique de complaisance qui essaie d'acheter sa propre sécurité en faisant des concessions aux tyrans iraniens. C'est pathétique et nous avons déjà connu cette expérience lors de la Seconde Guerre mondiale », a déclaré Paulo Casaca, eurodéputé portugais le 10 juin à Bruxelles.

Le coprésident du groupe interparlementaire des Amis d’un Iran Libre, participait à une conférence de presse avec Mohammad Mohadessine, président de la Commission des Affaires étrangères du CNRI, du juriste Jean-Pierre Spitzer, et de l’eurodéputée finlandaise Piia Noora Kauppi. La conférence portait sur les manœuvres des mollahs pour contrer les jugements britanniques et européen en vue de radier l’OMPI de la liste du terrorisme de l’UE.

Voici le texte de son intervention :

Je suis ici pour donner mon plein appui à la position exprimée ici aujourd'hui pour supprimer l’OMPI de la liste des organisations terroristes de l’UE.

La révolution en Iran a marqué une nouvelle ère dans notre temps qui est le terrorisme religieux suicidaire de masse.

Il est absolument scandaleux que l'Union européenne qui n’a rien fait vis-à-vis des groupes soutenus par le régime iranien qui a initié cette nouvelle forme de terrorisme, comme le Hezbollah et les différentes sections des gardiens de la révolution iranien opérant en Irak, décide au lieu de cela de s’en prendre aux principales victimes du terrorisme qui sont, bien entendu, les Moudjahidine du peuple d’Iran, l’OMPI.

Paulo Casaca, eurodéputé portugaisIl est tout à fait clair pour tous ceux qui ont les yeux ouverts que l’OMPI n'a rien à voir avec le terrorisme et que le régime iranien est le centre du terrorisme. On ne peut comprendre la position européenne que sous l’angle de l’influence de sa politique de complaisance qui essaie d'acheter sa propre sécurité en faisant des concessions aux tyrans iraniens. C'est pathétique et nous avons déjà connu cette expérience lors de la Seconde Guerre mondiale.

Le seul espoir pour l'avenir de l'Iran est l'opposition intérieure et l’OMPI est la principale opposition interne en Iran. 

La seule façon d'éviter l'affrontement avec Iran est de soutenir le peuple iranien et de sa volonté politique et de permettre l’OMPI de développer librement son action politique.

Nos dirigeants européens doivent comprendre qu'ils ne peuvent pas parvenir à un accord avec ce régime. Par exemple, dans le cas de guerre en Irak, il y a eu des négociations avec le régime iranien et ils ont convenus de bombarder les bases de l’OMPI en Irak, mais le régime n'a pas rempli ses propres obligations. Il est bien évident qu'il ne respectera pas ses engagements. Je ne comprends pas pourquoi nos dirigeants européens ne voient pas qu’ils ne gagneront rien à traiter avec le régime iranien.