lundi, décembre 5, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceLes parlementaires britanniques soutiennent le changement démocratique en Iran

Les parlementaires britanniques soutiennent le changement démocratique en Iran

CNRI – Les parlementaires britanniques ont publié une déclaration vigoureuse demandant que les dirigeants iraniens soient poursuivis en justice pour la « violation systématique » des droits de l’homme dans le régime théocratique.

Ils ont également appelé à ce que les résidents menacés de danger du camp Liberty soient ramenés de toute urgence à Achraf. Ils ont exprimé leur inquiétude quant au programme clandestin d’armes nucléaires de l’Iran.

La déclaration signée par une majorité de parlementaires de Westminster soutient également le plan en dix points pour l’avenir de l’Iran de la dirigeante de la Résistance iranienne Maryam Radjavi, après le renversement de la dictature terroriste.

Ils ont écrit : « Nous condamnons la violation systématique des droits de l’homme en Iran et sommes fortement préoccupés par le programme nucléaire clandestin du régime ainsi que ses implications terroristes dans la région et dans le monde.

« Le peuple iranien et la communauté internationale désirent un changement démocratique en Iran en 2013. Nous soutenons vivement le plan en dix points proposé par Madame Maryam Radjavi, la Présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne, et exhortons notre gouvernement à faire de même.

« Nous appelons notre gouvernement et le secrétaire général de l’ONU

à déférer le dossier des droits de l’homme de l’Iran devant le Conseil de Sécurité et à appeler à traduire en justice les auteurs des crimes contre l’humanité en Iran. »

La déclaration a également condamné l’attaque de missile meurtrière contre le camp Liberty le 9 février qui a fait huit morts et une centaine de blessés.

« Nous sommes profondément préoccupés par la sécurité des réfugiés iraniens au camp Liberty en Irak, les membres de la principale opposition iranienne.

« La question la plus urgente est la sécurité des résidents dans le camp Liberty qui peuvent affronter les mêmes tragédies à tout moment.

« Nous exhortons le HCR à les ramener immédiatement au camp d’Achraf, leur foyer pendant 26 ans, qui est nettement plus sûr contre de telles attaques, étant 80 fois plus grand que la prison de Liberty, d’où ils peuvent être transférés vers des pays tiers. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe