mercredi, février 8, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceLes musulmans de la région parisienne célèbrent la naissance du Prophète autour...

Les musulmans de la région parisienne célèbrent la naissance du Prophète autour de Maryam Radjavi

CNRI – C’est devenu pour ainsi dire une tradition dans cette jolie ville du Val d’Oise. A chaque grande fête de l’islam, les musulmans français de toute origine, d’Afrique noire et d’Afrique du nord, intellectuels, dignitaires religieux, jeunes et moins jeunes, de divers horizons politiques et de toutes les couches sociales, se pressent chez Maryam Radjavi à Auvers-sur-Oise. La présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne les accueille pour célébrer ensemble ces jours de joie. C’est un moment de réflexion, de partage d’idées et de réjouissances autour d’un repas persan, qui connaît chaque année un succès croissant.

CNRI – C’est devenu pour ainsi dire une tradition dans cette jolie ville du Val d’Oise. A chaque grande fête de l’islam, les musulmans français de toute origine, d’Afrique noire et d’Afrique du nord, intellectuels, dignitaires religieux, jeunes et moins jeunes, de divers horizons politiques et de toutes les couches sociales, se pressent chez Maryam Radjavi à Auvers-sur-Oise. La présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne les accueille pour célébrer ensemble ces jours de joie. C’est un moment de réflexion, de partage d’idées et de réjouissances autour d’un repas persan, qui connaît chaque année un succès croissant.

Les musulmans se sont donc à nouveau réunis à la rue des Gords pour commémorer la naissance du prophète Mohammad.  Cette assemblée s’est attachée une fois de plus sous l’impulsion de Mme Radjavi à rétablir le message de tolérance et de démocratie de l’islam, déformé par la barbarie des intégristes.

Cependant, comme l’a si bien souligné Ghaleb Ben Cheikh, président de la conférence mondiale des religions pour la paix, tous apprécient ce climat propre à la Résistance iranienne, à savoir rassembler en toute amitié et dans le respect de la diversité.

Cette année le CNRI avait le plaisir d’accueillir en plus de Ghaleb Ben Cheikh,  Anisseh Boumédienne, islamologue et écrivain, Khalil Merroun, recteur de la Mosquée d’Evry, Tofigh Sebti, Président du Conseil régional du Culte musulman de l’Ouest de l’Ile-de-France, Ayecha Njoya, la Reine du royaume de Bamoun au Cameroun, Mme Faouzieh Abazaid, militante de longue date pour les droits de l’homme en Syrie et islamologue, l’ayatollah Djalal Ganje’i, Président de la Commission des religions et de la liberté du culte du Conseil national de la Résistance iranienne, l’association Avicenne de Pontoise et leur président Hadj Saïd, les représentants de la mosquée As-Salam d’Argenteuil, ainsi que la Fédération musulmane de Cergy (FMC), et El Haj Monayajo Mohamed qui représente également El Haj Moussa Tourré, président de la FFAIACA.

Maryam Radjavi a voulu centrer son intervention sur la personnalité du Prophète Mohammad et son message. Nous vous proposons le texte de son discours :

بسم الله الرحمان الرحيم

لَقَدْ جَاءكُمْ رَسُولٌ مِّنْ أَنفُسِكُمْ عَزِيزٌ عَلَيْهِ مَا عَنِتُّمْ حَرِيصٌ عَلَيْكُم بِالْمُؤْمِنِينَ رَؤُوفٌ رَّحِيمٌ
{التوبة/128}

Un Messager choisi parmi vous, est venu à vous, avec les lourdes difficultés qui pèsent sur vous, il est plein de sollicitude pour vous, il est plein de compassion et de miséricorde pour les croyants. (Sourate Tobeh, verset 128)

Chères sœurs, chers Frères
Mesdames, Messieurs,
Chers Amis,

En ce jour anniversaire de la naissance du Prophète Mohammad, messager de la miséricorde et de la tolérance, j’adresse mes meilleurs vœux à tous les musulmans de France et du monde. La naissance de Mohammad est un jour de joie dans l’histoire de l’humanité. Sa chère mère Ameneh a dit : Quand Mohammad est né, j’ai vu cette nuit-là dans le ciel comme une pluie d’étoiles.

C’est vrai que le monde a reçu de lui la lumière. Mais pourquoi est-il venu au monde ? Dieu résume sa tâche dans un mot : pour la miséricorde 

وَمَا أَرْسَلْنَاكَ إِلَّا رَحْمَةً لِّلْعَالَمِينَ

Quel est le message de Mohammad ? Quelle était sa personnalité ? On trouve la réponse dans les versets du Coran.

شَاهِدًا وَمُبَشِّرًا وَنَذِيرًا

Celui qui annonce la Bonne Nouvelle, un Messager 

سراجاً منيرا

Un phare lumineux pour une vie sociale dans la dignité, la solidarité, l’amitié, la tolérance et l’amour.

رَؤُوفٌ رَّحِيمٌ

Bon et compatissant, d’une culture très développée opposée à l’oppression, qui appelle à l’égalité des femmes et des hommes, qui appelle au respect des femmes et des filles, comme il respectait sa fille Fatima

وَإِنَّكَ لَعَلى خُلُقٍ عَظِيمٍ

Celui qui donne la priorité aux valeurs humaines et divines et qui les propage, celui qui ne recherche pas le pouvoir.

فَذَكِّرْ إِنَّمَا أَنتَ مُذَكِّرٌ
لَّسْتَ عَلَيْهِم بِمُصَيْطِر


Celui qui enseigne et qui sauve.

يزكيهم و يعلمهم الكتاب و الحكمه

Quand il appelait le peuple à se convertir, le secret de sa réussite était dans sa bonté, sa modestie et son amour pour les autres.

Ses discours invite toujours à la bonté et à éviter le mal. A Médine, dans son premier discours, il a invité la population au pardon mutuel. Dans son deuxième discours, il a dit : soyez juste et aimez vous les uns les autres parce que Dieu vous aime.

Avant la fin d’une année, il a rendu publique la charte sociale des musulmans. Une charte qui reconnaissait des droits égaux pour tous et qui engageait tous les musulmans à respecter les droits des juifs et des chrétiens et leur liberté de culte.

Au cours des premières années de sa mission de prophète, ses ennemis et les ignorants lui ont fait beaucoup de mal. Plusieurs fois, ils lui ont lancé des pierres, plusieurs fois ils l’ont calomnié, ils l’ont expulsé et l’ont accusé de toute sorte de choses. Mais face à toutes les difficultés, Mohammad a persévéré et s’est conduit noblement avec ses ennemis.

Quand il a conquis la Mecque, il n’est pas entré dans la ville en conquérant, parce qu’il était le prophète de Dieu. Il a amnistié tous les habitants de la Mecque et ses ennemis. Il a annulé toutes les dettes des pauvres, il a interdit la vengeance et a annoncé l’égalité pour tous.

Chers Amis,

Alors que nous célébrons dans la joie la naissance du prophète Mohammad, nous ne pouvons cacher notre peine devant la grande oppression qui lui a été faite, à lui et à son message libérateur.

A cause de leurs ambitions hégémoniques, les intégristes ont donné une image contraire de l’islam.
Ils ont attribué leur sauvagerie et leurs crimes au Prophète. Ils ont mis au compte de l’islam leur fanatisme, leur répression, leur discrimination et leur misogynie.

Les mollahs en Iran fusillent les femmes enceintes, massacrent les prisonniers et fouettent les jeunes.
Ils arrachent les yeux, coupent les mains et lapident et appellent tous ces crimes l’islam. En Irak, ils décapitent, ils tuent des dizaines d’innocents chaque jour avec leurs attentats, et disent qu’ils font ces crimes au nom de l’islam.

Aujourd’hui les mollahs en Iran, font passer les crimes de leurs escadrons de la mort et de leurs attentats pour une guerre entre chiites et sunnites. Alors qu’en Irak, ça fait mille ans que les chiites et les sunnites vivent dans la paix et l’amitié. Mais aujourd’hui, cette main qui envoie de l’argent et des armes pour tuer les sunnites, est la même qui massacre les chiites et qui fait sauter leurs lieux saints. Même si le guide suprême des mollahs en ce début d’année iranienne a faussement appelé à l’unité de l’islam et au renforcement de la fraternité entre les musulmans.

Mais nous, nous crions que ce n’est pas l’islam. C’est de l’hostilité envers l’islam. Les mollahs de Téhéran et les intégristes qu’ils soutiennent sont les pires ennemis de l’islam.

Ce n’est pas l’islam parce que cela n’a rien à voir avec la miséricorde et la tolérance de Mohammad. Tout ce qui est contre la bonté et la clémence de Dieu, n’a rien à voir avec l’islam. Toute les sourates du Coran – sauf une – ne commencent-elles pas avec « Au nom de Dieu Clément et Miséricordieux » ? Alors ceux qui appellent à la vengeance, à la haine et à la sauvagerie, quel rapport ont-ils avec l’islam ?
La religion libératrice que le prophète Mohammad a apportée à l’humanité, n’est pas venue pour enchaîner, mais pour briser les chaînes

وَيَضَعُ عَنْهُمْ إِصْرَهُمْ وَالأَغْلاَلَ الَّتِي كَانَتْ عَلَيْهِمْ

Elle n’est pas venue pour rendre la vie plus dure mais pour la faciliter

ُ اللّهُ بِكُمُ الْيُسْرَ وَلاَ يُرِيدُ بِكُمُ الْعُسْرَ

Elle rejette l’obligation et la contrainte en religion

لااكراه في‌الدين

Et elle appelle à suivre les meilleures paroles.

الَّذِينَ يَسْتَمِعُونَ الْقَوْلَ فَيَتَّبِعُونَ أَحْسَنَهُ

Cette religion ne fait pas de la prière et du jeûne un instrument de répression, mais d’évolution et d’unité. Elle n’est pas venue pour opprimer les femmes et les priver de leurs droits et de leurs libertés. Au contraire elle est la source de l’égalité et de l’émancipation des femmes. Elle n’est pas venue pour semer la discorde mais pour renforcer la solidarité et l’amitié entre les cœurs comme le dise les versets du Coran. Elle n’est pas venue pour développer le fanatisme et le dogmatisme, car elle considère la diversité comme une miséricorde. Oui elle est venue pour l’indulgence, l’équilibre et la tolérance. La tolérance envers les fidèles des autres religions, et ses semblables et la coexistence pacifique entre les êtres humains : homme ou femme, quelle que soit l’origine, les idées, les religions.

Les chercheurs non musulmans confirment qu’aucun message au monde ne donne autant d’importance à la tolérance que celui du Prophète Mohammad. Lui-même a dit : celui qui opprime les fidèles des autres religions, je serai son juge le Jour du Jugement dernier. Voilà le véritable visage de l’islam et son message authentique.

Louons le prophète Mohammad, aujourd’hui dans la lutte contre les mollahs et en défense de l’islam des lumières et de la démocratie.

Aujourd’hui  malheureusement,  à cause d’intérêts économiques et politiques, les gouvernements occidentaux apportent leur soutien aux intégristes et répriment les musulmans démocrates. Les Moudjahidine du peuple qui défendent l’islam démocratique, sont sur la liste du terrorisme, et la complaisance avec les mollahs de Téhéran est devenue la politique du jour.

Mais nous disons que même si les mollahs de Téhéran reçoivent l’aide de toutes les puissances, ils ne pourront cacher la vérité du message de Mohammad. Et c’est son message de clémence, de paix et de tolérance qui sera vainqueur.

Je vous remercie.