samedi, décembre 10, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran Résistance"Les Moudjahidine du Peuple d'Iran, fort justement, viennent d'être blanchi totalement" -...

« Les Moudjahidine du Peuple d’Iran, fort justement, viennent d’être blanchi totalement » – Pierre Bercis

CNRI – « Les Moudjahidine du Peuple, fort justement, hélas 11 ans après, viennent d’être blanchi totalement, » a déclaré Pierre Bercis, Président des Nouveaux Droits de l’Homme (NDH).

Il participait le 24 septembre à une conférence a été organisée à la salle Wagram à l’occasion du non-lieu prononcé dans l’affaire instruite contre la Résistance iranienne en France.

 Dans son intervention, le militants des droits de l’homme a déclaré: « Je voulais à l’occasion de cette journée extraordinaire évoquer simplement quelques souvenirs. Ce fut, comme disait un poète, ce fut pendant l’horreur d’une profonde nuit, je me réveillai le matin en n’écoutant la radio et j’ai appris qu’il y avait eu une rafle. Et quelle ne fut pas ma stupéfaction de découvrir que mes amis de 20 ans n’étaient pas des vrais amis, qu’ils étaient d’abominables terroristes!

« Alors je ne décris pas ce qui a été si bien décrit par notre ami Jean-Pierre Béquet, maire d’Auvers-sur-Oise, mais ce fut pour moi un choc. J’étais un petit peu ébranlé lorsqu’une heure après un certain Behzad Naziri me téléphone en me disant : « Pierre il faut tenir une conférence de presse. Est-ce que c’est possible à nouveaux droits de l’homme ? »

« Imaginez mon effroi: faire conférence de presse pour des gens qui venaient d’être raflés en grand nombre.  Ce qui est assez étonnant, c’est que ce n’était pas la première fois que des Moudjahidine du peuple tenaient une conférence de presse aux Nouveaux Droits de l’Homme. Mais autrefois c’était pour montrer les horreurs du régime iranien, les tortures, les yeux arrachés, les visages tuméfiés, les corps ensanglantés. Mais ça n’attirait pas les journalistes. Ça ne les intéressait pas. Par contre ce jour-là, ils se marchaient tous les uns sur les autres pour assister à cette conférence de presse. Ça en dit long sur la moralité et l’état du journalisme français.

« Les Moudjahidine du Peuple, fort justement, hélas 11 ans après, viennent d’être blanchi totalement. Ça ne fait pas là une des journaux télévisés ni des radios. C’est ça la presse française.

« Je souhaite également évoquer nos amis d’Achraf et de Liberty. Ils sont présents avec nous en ce jour.

« Puisqu’on a évoqué Danielle Mitterrand, dont j’ai été le premier collaborateur bénévole pendant la campagne présidentielle de 81, je voulais quand même rappeler que c’est François Mitterrand qui avait accordé l’asile politique en France au Moudjahidine du Peuple. Ce François Mitterrand qui avait participé aux 320 semaines de manifestations que j’avais organisées pour les femmes argentines pendant la dictature. Et c’est là où j’ai rencontré des Moudjahidine du Peuple qui sont venus spontanément nous soutenir devant l’ambassade d’Argentine. François Mitterrand venait avec nous.

« Si nous sommes salle Wagram ce n’est pas innocent non plus, car pendant la guerre, lui qui était un résistant, est venu ici prendre la parole devant une salle de collaborationnistes, de fascistes français, pour dénoncer ce fascisme, la collaboration française et affirmer les valeurs de la résistance. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe