jeudi, décembre 1, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsLes manifestants demandent au Premier ministre britannique à agir sur les violations...

Les manifestants demandent au Premier ministre britannique à agir sur les violations des droits de l’homme en Iran

Les manifestants demandent au Premier ministre britannique à agir sur les violations des droits de l'homme en Iran

D’anciens prisonniers politiques iraniens vivant au Royaume-Uni se sont rassemblés samedi dernier devant la résidence du Premier ministre britannique pour attirer son attention vers les flagrantes violations des droits de l’Homme par le régime de Téhéran, à la veille de la réouverture de l’ambassade du Royaume-Uni dans la capitale iranienne, a rapporté Church Times cette semaine.

Le président de l’Association des prisonniers politiques iraniens (en exil) a adressé à David Cameron une lettre dans laquelle il a dénoncé « l’augmentation alarmante du nombre des exécutions en Iran au cours des douze derniers mois, en particulier au cours des semaines qui ont suivi la signature de l’accord nucléaire avec l’Iran. »

Il a demandé au gouvernement britannique de condamner publiquement cette hausse du nombre des exécutions et d’agir au sein de l’ONU pour l’adoption des mesures fortes pour stopper les violations des droits de l’Homme en Iran.

D’après les rapports des organisations internationales de défense des droits de l’Homme, depuis le début de cette année, le régime iranien a exécuté plus de six cent cinquante personnes, dont certains avaient été mineurs au moment de la commission des faits qui leur sont reprochées.

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Philip Hammond, a rouvert l’ambassade du Royaume-Uni en Iran dimanche dernier, quatre ans après la fermeture de cette ambassade à la suite d’une attaque par une foule. Philip Hammond est le premier ministre anglais des Affaires étrangères qui a visité la capitale iranienne depuis 12 ans et le troisième ministre anglais à effectuer une visite en Iran depuis la révolution de 1979.

L’Organisation des Moudjahidine du Peuple l’Iran (OMPI), principal mouvement d’opposition au régime des mollahs, continue d’alerter les opinions publiques sur les exactions du régime iranien, lesquelles sont quelque peu oubliées et mises au second plan depuis la signature de l’accord nucléaire avec ce régime. A de nombreuses reprises, l’OMPI a appelé la communauté internationale à redoubler ses efforts pour stopper les violations des droits de l’Homme en Iran.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe