lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésActualités: NucléaireLes grandes puissances se rencontrent mercredi sur le programme nucléaire de l'Iran

Les grandes puissances se rencontrent mercredi sur le programme nucléaire de l’Iran

CNRI – Les cinq membres permanents de l’ONU au Conseil de sécurité, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la France, la Chine et la Russie ainsi que l’Allemagne se rencontrent ce mercredi à Shanghai pour discuter du programme nucléaire du régime iranien.

Le Conseil de sécurité a imposé trois trains de sanctions au régime iranien pour n’avoir pas respecté la suspension de son programme d’enrichissement d’uranium, soupçonné être à usage militaire.

Mardi dernier, Ahmadinejad, le président des mollahs a de nouveau défié les résolutions de l’ONU en annonçant un développement majeur de la capacité d’enrichissement d’uranium.

Le 10 avril, il a déclaré que « les résolutions adoptées » par le conseil de sécurité de l’ONU sont « des bouts de papier déchirés », selon l’agence de presse officielle Fars.

Dans un discours à Machad dans le nord-est de l’Iran, il a affirmé que le régime « n’abandonnera pas avant que la direction corrompue du monde ne soit éliminée ».

Le même jour, Grégoire L. Schulte, l’ambassadeur américain à l’Agence internationale de l’énergie atomique, disait à la presse à Londres que les six nations cherchant à persuader le régime iranien d’interrompre la partie de son programme nucléaire ne devaient pas adoucir leur offre à Téhéran pendant les négociations.

Schulte a dit qu’il y aurait probablement des discussions pour améliorer les propositions sur le paquet de sanctions et de mesures incitatives offert en premier lieu à l’Iran en 2006. Le paquet qui a été rejeté par le régime iranien, appelle Téhéran à suspendre l’enrichissement d’uranium en échange d’une aide majeure dans le développement de la puissance nucléaire civile.

Schulte a dit que les Etats-Unis avaient détecté un durcissement récent du ton de régime de l’Iran sur le programme nucléaire. « Nous sommes un peu inquiets de les voir durcir leur ligne sur une voie qui n’est pas bonne pour le peuple iranien », a-t-il dit.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe