dimanche, novembre 27, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceLes forces irakiennes empêchent l’entrée de l’essence à Liberty faisant souffrir malades...

Les forces irakiennes empêchent l’entrée de l’essence à Liberty faisant souffrir malades et blessés

En empêchant les interprètes d’accompagner les malades, ces derniers ne sont pas soignés dans les hôpitaux

CNRI – Pour la 3e semaine consécutive, les forces irakiennes font preuve d’inhumanité en empêchant l’entrée de l’essence dans le camp Liberty. Depuis leur arrivée dans le camp, les habitants achètent une petite quantité d’essence chaque semaine pour les déplacements dans le camp d’un nombre limité de véhicules.

 

Ces véhicules servent essentiellement à la distribution des repas et aux transports des malades et des blessés, et de ceux qui sont incapables de marcher sur le sol caillouteux du camp. Quand les habitants ont été transférés à Liberty, le gouvernement irakien a empêché le transfert de 95% des véhicules et par la suite, la plupart ont été volés.

Avec le renforcement du blocus logistique et médical du camp Liberty, les forces irakiennes ces derniers mois ont aussi empêché l’entrée de l’essence, persécutant de ce fait les malades et les handicapés.

Les 21 et 22 décembre, les forces irakiennes ont forcé quatre malades à se rendre à l’hôpital sans interprètes avec un grand retard et les patients ont dû rentrer au camp sans avoir pu faire quoi que ce soit.

Sur la base des engagements répétés et écrits du gouvernement américain et de l’ONU sur la sécurité et la protection des habitants du camp Liberty, la Résistance iranienne demande leur intervention immédiate pour mettre fin au blocus criminel du camp, y compris le passage libre du carburant. Elle appelle aussi toutes les instances internationales des droits humains à prendre des actions sérieuses pour lever ce blocus inhumain.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 25 décembre 2014

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe