vendredi, décembre 2, 2022
AccueilActualitésActualités: EconomieLes compagnies pétrolières américaines s’abstiennent de tout commerce avec l’Iran

Les compagnies pétrolières américaines s’abstiennent de tout commerce avec l’Iran

CNRI – Malgré l’accord nucléaire signé le 24 novembre à Genève entre les 5+1 et le régime iranien, les compagnies pétrolières américaines gardent toujours leurs distances avec l’Iran et n’ont pas très envie de commercer avec le régime iranien.
Dans une dépêche publiée le 23 décembre, l’agence Reuters précise : « Alors que de vifs débats agitent Washington sur un possible dégel des relations entre l’Iran et les Etats-Unis, rompues il y a plusieurs décennies, les puissantes compagnies pétrolières optent pour une tactique inhabituelle : le silence. Les compagnies pétrolières comme Exxon Mobil et Conoco Phillips pourraient gagner d’énormes profits si les États-Unis desserraient l’étau des sanctions économiques contre l’Iran. Elles pourraient avoir accès aux réserves de pétrole et de gaz naturel de l’Iran qui sont parmi les plus importants au monde, avec des coûts d’extraction qui sont parmi les plus bas. »

Selon Reuters, aux Etats-Unis, au cours des neufs premiers mois de l’année, les grandes compagnies d’hydrocarbures ont dépensé quelque 105 millions de dollars en lobbying auprès des membres du congrès et du sénat, mais de façon tout à fait inhabituelle, ces compagnies n’ont mené aucune action de lobbying concernant l’Iran, même au temps où le congrès américain étudiait la mise en place de nouvelles restrictions aux exportations pétrolières de l’Iran.
Reuters poursuit : « Un porte-parole de Conoco Phillips a déclaré que son entreprise n’est pas engagée dans des discussions commerciales avec l’Iran. Chevron Corp et Halliburton, deux autres grandes compagnies pétrolières américaines, n’ont exercé aucune pression cette année sur le Congrès pour que les législateurs américains allègent les sanctions contre l’Iran. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe