mardi, novembre 29, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeLes camps d’entraînement terroristes des mollahs

Les camps d’entraînement terroristes des mollahs

« En 1983, je suis allé voir l’avocat principal de l’Iran à Istanbul. Il m’a envoyé en Iran vers une personne nommée Ahmad Karimi. Karimi nous a fourni un lieu où vivre et a commencé notre stage de formation. Lorsque nous sommes revenus en Turquie après avoir fini notre formation, Karimi nous a donné des instructions pour des opérations. Nous avons reçu nos armes de la part de deux agents appelés Ali et Mostapha. Nous avons conservé ces armes dans plusieurs lieux sûrs que nous changions fréquemment. » Extraits des déclarations d’Arfan Chaghari, mercenaire des mollahs en Turquie, devant un tribunal d’Istanbul – journal Melliat, 26 mars 1996.

Une des missions des différentes institutions du régime créées pour exporter le fondamentalisme, comme l’Organisation de la culture islamique et de la communication, la fondation Ahl- Al-Beyt, des attachés culturels, etc. est d’attirer et de sélectionner des forces qui, après un entraînement préliminaire associé à des vérifications de sécurité préalables, feraient ensuite partie de la Force Qods du ministère des Renseignements.

La Force Qods, ainsi que le ministère des Renseignements, disposent de dizaines de centres d’entraînement partout en Irak, 20 d’entre eux paraissent dans la liste ci-dessous. Des centaines de lieux sûrs appartenant aux deux institutions doivent être rajoutés à cette liste.

Les nouvelles recrues entrent en secret en Iran, la plupart du temps en passant par des pays tiers, grâce à la coopération entre le ministère des Affaires Étrangères des mollahs et le ministère des Renseignements et sa Force Qods. Le régime des mollahs fournit des services tels que des passeports également utilisés pour le voyage retour dans le pays tiers afin de s’assurer que les vraies identités sont gardées secrètes.

Un programme rigoureux

L’entraînement consiste normalement en des cours de politique et d’idéologie, une formation portant sur les explosifs et la démolition, les différentes façons de fabriquer des bombes et leur maniement, entraînement sur des cibles à l’aide d’une variété d’armes et à partir d’une voiture ou d’une moto en marche, embuscade, surveillance, combat à mains nues et musculation.

D’autres cours concernent les tactiques de guérilla urbaine, les tactiques de guerre clandestine, la collecte d’informations et les missions de reconnaissance. Les terroristes sont aussi entraînés à dissimuler les informations les concernant et leurs liens avec le régime des mollahs dans le cas d’une arrestation.

La formation politique et idéologique comprend en partie des cours de religion des mollahs traditionnels. Contrairement à une formation musulmane classique, les terroristes apprennent à commettre des actes « non religieux » tels que boire de l’alcool afin de cacher leurs véritables croyances, et le clergé haut placé dans le régime délivre des fatwas (permis religieux) afin de légitimer ces comportements.

Des formations spéciales sont mises en place pour des missions spécifiques ou pour des équipes spéciales triées sur le volet.

Les centres d’entraînement

1. Centre d’entraînement d’Emam Ali, Téhéran, Tajrish square
2. Centre d’entraînement de Bahonar, Karaj
3. Garnison d’Ali abad, Qom
4. Camp de Mostapha Khomeini, Qom
5. Garnison du camp de Korit, Ahwaz
6. Camp de Fateh Ghani Hosseini, Qom
7. Camp de Ghayour Asli, Ahwaz
8. Camp Abouzar, Ghaleh Shahin, Ahwaz
9. Camp du Hezbollah, Varamine
10. Camp d’entraînement d’Izeh, Izeh
11. Camp d’Amir Al Moemenine, Ban Roshan, Ilam
12. Camp d’entraînement de Kaussar, Dezful
13. Camp d’Emam Sadegh, Qom
14. Centre d’entraînement de Lavisan, Lavisan
15. Centre d’entraînement d’Abyek, Abyek
16. Centre d’entraînement de Darwish, Ahwaz
17. Centre d’entraînement de Ghazanchi, Kurdistan
18. Université de Beyt ol Moghaddass, Qom
19. École de Navab Safavi, Ahwaz
20. Centre d’entraînement de Nahavand, Nahavand

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe