mercredi, décembre 7, 2022
AccueilActualitésActualités: EconomieLes banques français réticentes à financer des exportations vers l'Iran

Les banques français réticentes à financer des exportations vers l’Iran

Les banques français réticentes à financer des exportations vers l'Iran

Les banques européennes restent réticentes à financer des exportations vers l’Iran par craintes de sanctions américaines. Les établissements français restent échaudés par l’amende record de neuf milliards de dollars infligée en 2014 par la justice américaine à BNP Paribas pour des violations d »embargo imposé à Téhéran. 

Pour des groupes comme Airbus, qui vient de signer un accord pour la vente de 118 avions de ligne d’une valeur de 27 milliards de dollars à l’Iran, l’enjeu des financements est crucial. 

La directrice générale de la Fédération bancaire française, Marie-Anne Barbat-Layani, a fait valoir que l’évolution du cadre juridique américain n’était pas encore assez claire et que les banques avaient besoin ‘être absolument certaines de ne plus encourir de sanctions.

« Pour l’instant, on n’y est pas », a-t-elle déclaré, « nous avons besoin, nous les banques, pour pouvoir intervenir d’avoir une sécurité juridique complète ».

Marie-Anne Barbat-Layani a ajouté qu’il y avait sans doute là matière à développer les financements en euro pour éviter toute infraction au droit américain mais que cela ne suffirait pas.

Avec Reuters

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe