lundi, janvier 30, 2023
AccueilActualitésActualités: LibertyLes autorités continuent d’empêcher l’assainissement de Liberty, alors que vipères, scorpions et...

Les autorités continuent d’empêcher l’assainissement de Liberty, alors que vipères, scorpions et insectes nuisibles pullulent dans le camp

Trois mois après l’arrivée du premier groupe de résidents d’Achraf à Liberty, le gouvernement irakien continue d’interdire l’assainissement du camp, cherchant à faire pression et à tourmenter les résidents. Ces derniers sont exposés en permanence aux vipères, scorpions et insectes nuisibles et venimeux qui pullulent à Liberty.Le 8 mai au matin, un scorpion a piqué un résident, qui a dû être transféré d’urgence à l’hôpital de Bagdad en raison de la toxicité du venin.

Déjà, les 27 février et 9 avril, des vipères avaient fait leur apparition dans les dortoirs et les zones résidentielles du camp. Or, en dépit des demandes répétées des résidents auprès des représentants du gouvernement irakien et des Nations-Unies, un embargo est toujours imposé à l’entrée de produits d’assainissement.Après avoir visionné un vidéo montrant la vipère découverte dans un dortoir à Liberty, le chef de la délégation de l’Organisation Mondiale de la Santé pour Irak, a déclaré dans une lettre du 10 avril au HCR et aux résidents de Liberty, que « ce genre de serpent est venimeux » et en cas de morsure « il y a risque de décès à défaut de traitement immédiat. »

Outre la contamination du milieu et la nécessité de l’assainir, la dégradation des bungalows-dortoirs et du système d’égouts crée des conditions propices au développement des espèces nuisibles. Le gouvernement irakien continue toutefois de fouler aux pieds l’accord d’entente signée avec l’ONU, empêchant tout aménagement et réparation des installations et infrastructures du camp.La Résistance iranienne attire l’attention du Secrétaire général des Nations-Unies, du Représentant Spécial du Secrétaire général en Irak, du Haut Commissariat pour les Réfugiés et de l’Organisation Mondiale de la Santé sur l’absence des normes sanitaires dans le camp Liberty et l’interdiction par le gouvernement irakien d’améliorer la situation sanitaire du camp. Elle appelle à une intervention immédiate pour mettre fin à ce drame.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 8 mai 2012

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe