dimanche, janvier 29, 2023
AccueilActualitésActualités: AchrafLes agents du premier ministre irakien renvoient 46 acheteurs irakiens à l’entrée...

Les agents du premier ministre irakien renvoient 46 acheteurs irakiens à l’entrée de Liberty

Massacre à Achraf – N°104

Violations manifestes du droit international, des lois irakiennes et des accords avec l’ONU et les USA

Trois mois après que le dernier groupe d’Achrafiens soit parti à Liberty, les services du premier ministre irakien violent les dispositions internationales et les lois irakiennes. Contrairement à l’accord multipartite accepté par le gouvernement irakien lui-même, ils continuent à empêcher les négociants irakiens d’acheter les biens des Achrafiens.

Les 1 et 2 décembre, le criminel Ahmad Khozair n’a pas autorisé six commerçants irakiens venus conclure des contrats pour acheter des biens d’Achraf, d’entrer à Liberty et après les avoir fait attendre pendant des heures, il les a renvoyés. De cette manière, le nombre de commerçants irakiens renvoyés à l’entrée de Liberty depuis le mois d’octobre se monte à 46. Ces derniers ont été la cible de harcèlements ou se sont fait confisquer leur téléphone portable alors qu’ils étaient tous venus avec l’accord et la connaissance préalable de la MANUI et des forces irakiennes.

Ahmad Khozair est un assassin d’Achrafiens et un des responsables des massacres du 1er septembre et d’avril 2011, et qui a joué un rôle très actif durant les deux années de torture psychologique et les cinq années de blocus inhumain à Achraf et Liberty.

Selon un des articles du plan commun de la MANUI et de l’ambassade américaine en Irak du 5 septembre 2013 qui a reçu l’accord du pouvoir irakien, « le gouvernement irakien autorise les habitants à vendre leurs biens à tout moment » et « s’engage à garantir la protection de l’ensemble des biens des habitants d’Achraf ».

Un jour plus tard, Mme Beth Jones, sous-secrétaire d’Etat américaine aux affaires du Proche-Orient, écrivait tout en confirmant l’accord en question dans une lettre à Mme Radjavi que « l’ONU protégera les biens à Achraf par le biais d’une société de sécurité locale de confiance. L’ambassade américaine fera tout son possible pour soutenir ces efforts. »

Au cours des trois derniers mois, non seulement pas un seul article de ce plan et de cette lettre n’ont été mis en œuvre, mais le gouvernement irakien n’a cessé d’élaborer des plan pour spolier et voler les Achrafiens de leurs biens.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 4 décembre 2013

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe