dimanche, novembre 27, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeLe régime iranien soupçonné d'envoyer d'autres armes aux Houthis - CNN

Le régime iranien soupçonné d’envoyer d’autres armes aux Houthis – CNN

Le régime iranien soupçonné d'envoyer d'autres armes aux Houthis - CNN

Selon CNN lundi, un navire de la marine australienne a saisi une importante cache d’armes qui pourraient venir d’Iran et qui se dirigeaient vers le Yémen par le biais de la Somalie. Selon ce rapport, la Marine australienne a déclaré que l’un de ses navires qui patrouillent la région, le HMAS Darwin, a intercepté un petit bateau de pêche apatride à environ 170 miles nautiques au large de la côte d’Oman quand il a fait la découverte.

À bord, ils ont trouvé plus de 2000 armes – y compris 1989 AK-47, des fusils d’assaut, et 100 grenades propulsées par fusée.

Le lieutenant Ian McConnaughey de l’US Navy a déclaré à CNN que selon une évaluation effectuée par les États-Unis, les armes ont vraisemblablement été d’abord envoyées par l’Iran et étaient probablement destinées aux rebelles Houthis au Yémen.

Toujours selon le lieutenant McConnaughey, le commandement central américain recueille encore plus d’informations pour déterminer la destination finale des armes.

Un porte-parole du ministère de la Défense australien a déclaré à CNN qu’il y avait 18 personnes de différentes nationalités à bord du navire, mais les autorités ne pouvaient pas confirmer au premier abord que leurs documents d’identification étaient valides.

Selon le porte-parole des autorités, celles-ci pensent que les armes ont été envoyées à la Somalie sur la base des entretiens avec des membres de l’équipage, mais cette information est préliminaire et peut changer à mesure que l’enquête se poursuit.

CNN a déclaré que l’équipage a été autorisé à partir quand les armes ont été saisies, conformément au droit maritime international.

L’Australie fait partie d’un partenariat multinational naval, les « Forces maritimes combinées », qui aident la police dans plus de trois millions de miles carrés d’eaux internationales.

CMF procède régulièrement à des arraisonnements afin de déterminer l’origine des navires non marqués (soi-disant « arraisonnements de vérification du drapeau ») sur une « base régulière », selon le lieutenant McConaughey. Un nombre similaire d’armes a été saisi en septembre par les forces de la coalition.

Le vice-amiral David Johnston de la Marine australienne a déclaré que le Darwin était sur sa première patrouille dans la région où il a procédé à cette saisie.

Il a déclaré : « Le Succès de l’arraisonnement et la saisie par le Darwin des armes dissimulées sous des filets de pêche met en évidence la nécessité de rester vigilant dans la région. »

Le régime iranien a déjà été accusé de tenter d’armer les rebelles Houthis dans la guerre civile qui est en grande partie un combat par procuration entre les deux parties et le gouvernement du Yémen.

Juste au sud du Yémen à travers le golfe d’Aden, la Somalie a été embourbée dans une violence semblable depuis que la guerre civile a éclaté au début des années 1990.

Les Nations Unies ont placé des embargos sur les armes en Somalie et pour les rebelles au Yémen.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe