dimanche, janvier 29, 2023
AccueilActualitésLe régime iranien ordonne le retrait d’une photo controversé

Le régime iranien ordonne le retrait d’une photo controversé

Le régime iranien ordonne le retrait des photos des prières séparées des sunnites et des chiites lors de la « Conférence sur l’unité islamique » tenue à Téhéran

CNRI – Les mollahs iraniens ont ordonné le retrait de tous les sites Internet officiels en Iran des photos « scandaleuses » montrant des sunnites et des chiites en train de prier dans deux groupes séparés. Prises lors de la récente « Conférence sur l’unité islamique » à Téhéran, ces photos avaient été publiées dans un premier temps par des sites Internet officiels du régime iranien.

Le samedi 10 janvier, « Jomhuri Eslami » (un journal officiel contrôlé par les mollahs)  a réagi à la publication de ces images, en affirmant que les photos de musulmans sunnites et chiites en train de prier séparément « ont choqués les observateurs ».

Le journal a souligné : « Malgré le fait que les principes de l’unité religieuse ont été mainte fois réaffirmés par plusieurs orateurs, malheureusement, les participants à cette conférence semblent ignorer les principes élémentaires de l’unité ».

Le journal a ajouté qu’organiser des prières séparées est « absolument inacceptable » lors d’une conférence sur l’unité islamique.

Le vendredi 9 janvier, la police du régime iranien avait empêché le rassemblement des sunnites voulant participer à la cérémonie de la prière du vendredi dans un de leurs lieux de culte.

Les forces de sécurité du régime ont bloqué toutes les rues aboutissant à une petite mosquée sunnite où  Mawlawi Abdolhamid, un dignitaire religieux sunnite, devait prononcer un discours lors de la cérémonie de la prière du vendredi.

Ce n’est pas la première fois que le régime des mollahs empêche un rassemblement des sunnites voulant participer dans leurs lieux de culte à une cérémonie de la prière du vendredi.

En octobre dernier, plusieurs dizaines d’agents de sécurité en uniforme et en civil ont encerclé la mosquée Sadeghiyeh, l’un des plus grands et plus importants lieux de culte des sunnites situé au nord-ouest de Téhéran. Ils ont empêché le rassemblement des musulmans de confession sunnite qui voulait participer à la « Fête du Sacrifice » (appelée « Eïd Ghorban » en Iran et « Aïd al-Adha » ou « Aïd-al-kabir » dans les pays arabes).

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe