dimanche, novembre 27, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeLe régime iranien opposé aux prochains pourparlers israélo-palestiniens

Le régime iranien opposé aux prochains pourparlers israélo-palestiniens

CNRI – Le régime iranien a exprimé son opposition aux prochaines discussions de paix menées par les États-Unis entre les Israéliens et les Palestiniens.

« Il est certain que le régime sioniste n’acceptera absolument pas de se retirer des territoires occupés », a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Abbas Araghchi cité par un média officiel du régime iranien.

Le secrétaire d’État américain John Kerry a annoncé le 19 juillet qu’Israël et la Palestine avaient accepté de se rencontrer pour préparer une reprise des discussions de paix directes, bloquées depuis 2010.

John Kerry a déclaré que les négociateurs israéliens et palestiniens se rencontreront à Washington d’ici « la semaine prochaine environ » après un accord fondé sur la reprise des discussions de paix. Les présidences israélienne et palestinienne ont bien accueilli cette annonce.

Les derniers pourparlers directs entre les deux parties il y a trois ans se sont rompus sur la question de construction de colonies dans la Bande de Gaza et Jérusalem-est occupés.

La Ligue Arabe a déclaré dimanche qu’elle soutenait la position palestinienne sur l’annonce de la reprise des pourparlers de paix avec Israël, mais qu’elle était sceptique quant aux intentions israéliennes.

Mohammed Sabih, le sous-secrétaire général pour les affaires palestiniennes et les territoires arabes occupés, a déclaré aux journalistes que la Ligue Arabe « est en train de créer un réseau de soutien politique pour la partie palestinienne dans le cas où elle accepterait de se rendre aux négociations avec la partie israélienne ».

Le premier ministre israélien Benyamin Netanyahu a déclaré dimanche que la reprise des discussions de paix avec les Palestiniens serait difficile, et il a déclaré que tout traité ébauché serait soumis à un référendum. Le Président palestinien Mahmoud Abbas a souligné à plusieurs reprises que ses demandes d’un gel des constructions de colonies israéliennes et de libération de prisonniers détenus par Israël doivent être entendues avant que les discussions puissent reprendre.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe