mardi, novembre 29, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeLe régime iranien achète des armes à la Russie pour une valeur...

Le régime iranien achète des armes à la Russie pour une valeur de 8 milliards de dollars en violation totale des résolutions de l’ONU

Le régime iranien achète des armes à la Russie pour une valeur de 8 milliards de dollars en violation totale des résolutions de l'ONU

Le ministre de la Défense du régime iranien qui avait été impliqué dans des prises d’otages et des actes terroristes est en visite à Moscou pour discuter d’une coopération militaire plus étroite. Les fonctionnaires de l’Iran ont annoncé lundi que le régime de Téhéran allait dépenser 8 milliards de dollars pour l’achat d’armes russes.

Selon RT, le régime iranien a déjà remis à Moscou une liste d’achats et la visite du ministre iranien de la Défense Hossein Dehghan devrait accélérer un certain nombre d’accords sur les armes.

Selon un rapport citant des sources du quotidien Kommersant : « L’Iran aimerait acheter le dernier système S-400 Triumph missile antiaérien de la Russie, mis au point par Almaz-Antey. Et ils ne s’en cachent pas. La veille de sa visite à Moscou, Dehghan a déclaré ouvertement aux médias iraniens qu’ils voulaient acheter des S-400. »

Le 20 juillet, plusieurs jours après un premier accord sur le nucléaire entre le régime iranien et six puissances mondiales, l’ONU a adopté une résolution interdisant au régime iranien d’acheter des armes classiques pendant les cinq prochaines années.

Selon Fox News : L’interdiction proscrit explicitement l’achat de « chars de combat, véhicules blindés de combat, systèmes d’artillerie de gros calibre, avions de combat, hélicoptères d’attaque [et] des navires de guerre… » par l’Iran sans l’approbation préalable de l’ONU.

Selon l’agence de presse Interfax, le deuxième sujet important des discussions à Moscou est la possible acquisition de Téhéran, ou même une production sous licence, de la nouvelle arme russe, le chasseur polyvalent Sukhoi Su-30SM.

L’arrivée de Dehghan lundi à Moscou intervient un mois après que le régime iranien ait reçu des milliards de dollars venant de la levée des sanctions après l’entrée en vigueur de l’accord sur le nucléaire.

Hossein Dehghan, ministre de la Défense d’Hassan Rohani, a été parmi les « soutiens étudiants de l’Imam [Khamenei] » qui ont pris d’assaut l’ambassade américaine à Téhéran le 4 novembre 1979 et pris 52 diplomates américains en otages. Il a aussi aidé à financer le Hezbollah au Liban.

Il a été l’un des architectes de la terreur des attentats de 1983 qui ont tué 220 marines américains et 21 autres membres de services à Beyrouth au Liban.

 

 

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe