vendredi, février 3, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsLe père de deux prisonniers politiques pendus : le régime ne peut...

Le père de deux prisonniers politiques pendus : le régime ne peut échapper à son destin déshonorant

CNRI – Le père de deux jeunes prisonniers politiques récemment exécutés en Iran a déclaré dans un message que le régime criminel ne pourra échapper à son inévitable destin avec la pendaison de ses fils.

Bijan Fathi, père d’Abdollah et de Mohammad pendus à la prison d’Ispahan le 17 mai, a affirmé : « La république du crime et de l’ignorance, qui n’entrevoit sa survie méprisable que dans la persistance d’une atmosphère de peur et de terreur, a pendu mes fils Abdollah qui avait 27 ans et Mohammad qui avait 28 ans, le 17 mai, sur des accusations de Moharebeh [guerre contre Dieu], à la prison d’Ispahan ».

« Ce crime, a-t-il ajouté, ne servira jamais à la « république islamique » ni à son guide suprême pour échapper au sort déshonorant qui est le leur ».

« J’ai le cœur brisé, a-t-il renchéri, et les yeux pleins de larmes. Je condamne la pendaison de mes fils et accuse par la présente ceux qui ont ordonné et exécuté ces crimes devant le tribunal du peuple iranien et les organisations internationales ».

M. Fathi a remercié tous les Iraniens et les organisations qui ont exprimé leur solidarité avec sa famille.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe