jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceLe parlementaire britannique David Jones soutient le plan en 10 points de...

Le parlementaire britannique David Jones soutient le plan en 10 points de Maryam Radjavi pour l’Iran de demain

David Jones, membre de la Chambre des Communes au Royaume-Uni et ancien Secrétaire d’Etat du Pays de Galles dans le cabinet du Premier ministre David Cameron a pris la parole lors de la conférence le 10 octobre 2015 à Paris à l’occasion de la Journée mondiale contre la peine de mort.

Dans son intervention David Jones a déclaré : « Il y a tout juste deux semaines, Hassan Rohani a dit avec enthousiasme à la tribune de l’ONU à New York qu’après l’accord sur le nucléaire, une nouvelle ère a commencé pour l’Iran. Au-delà de ces paroles, considérons maintenant les actions du régime qu’il dirige nominalement : depuis la prise de fonction de Rohani il y a deux ans, il y a eu en Iran 2.000 exécutions, dont six cents exécutions au cours des six premiers mois de cette année.

Le véritable message de la théocratie iranienne est le suivant : comme d’habitude, la peine de mort sera appliquée de façon massive en Iran. Or, la mort ne doit pas être un instrument de routine pour le gouvernement en Iran.

Nous avons un plan en 10 points pour un nouveau Iran, présenté par Madame Radjavi, une femme musulmane courageuse, qui dirige un mouvement prônant le leadership des femmes. C’est sous la direction de Maryam Radjavi que nous aurons véritablement une nouvelle ère pour l’Iran. Le plan de Mme Radjavi énonce une vision qui est exactement le contraire de ce qui est présenté au peuple iranien par les dirigeants du régime théocratiques actuellement au pouvoir à Téhéran.

Ce plan comprend tous les éléments nécessaires pour construire une future plate-forme pour la liberté et pour le progrès démocratique dans votre pays. Il déclare que dans l’Iran libre de demain, la peine de mort sera abolie. Il déclare qu’il y aura en Iran, un système juridique moderne basé sur les principes tels que : la présomption d’innocence, le droit de disposer d’un avocat et d’être jugé lors d’un procès public. Les châtiments cruels et dégradants n’auront pas leur place dans l’Iran de demain.

Les valeurs énoncées ci-dessus sont les valeurs d’un Etat moderne et civilisé. L’Iran de demain, débarrassé de régime théocratique, sera le premier pays du Moyen-Orient où la peine de mort sera abolie par la Constitution du pays. Ce changement marquera une nouvelle ère pour l’Iran et sera un phare pour l’ensemble du Moyen-Orient.

Voilà pourquoi les dirigeants du monde libre doivent maintenant offrir le plus grand soutien à Maryam Radjavi et à son mouvement qui s’évertue à réaliser un changement démocratique en Iran. Les intérêts de l’Occident n’est pas que cette culture de la mort continue à Téhéran. Beaucoup de mes collègues parlementaires au Royaume-Uni ont déjà exprimé notre soutien au plan de Madame Radjavi, et nous continuons à déployer des efforts pour persuader notre gouvernement de faire de même. Il peut y avoir une véritable ère nouvelle pour l’Iran, mais, cette nouvelle ère commencera quand la peine de mort sera abolie en Iran et quand ce pays sera gouverné selon des règles démocratiques décrit dans le plan de Maryam Radjavi.

Madame Radjavi, je vous souhaite beaucoup de force dans votre lutte pour la liberté en Iran. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe